Apple aurait perdu sa « négociation » des prix face à TSMC

On vous racontait la semaine dernière que certains clients auraient essayé de résister une nouvelle hausse des prix du wafer chez TSMC pour 2023. Plus spécifiquement, il s'agirait de + 6 % pour celui de 8 pouces et + 3 à 5 % pour le wafer 12 pouces. Apple en particulier aurait rejeté la hausse du fondeur taiwanais, une situation que NVIDIA aurait également suivi de très près, probablement à l'affut de signes pouvant indiquer une volonté de négocier du côté du fondeur.

Finalement, la même source nous rapporte aujourd'hui qu'Apple n'a pas réussi à faire plier TSMC et que l'américain va bel et bien devoir se résigner à payer les dollars supplémentaires comme tout le monde pour s'assurer les services de TSMC pour l'année à venir. Ainsi, le fait qu'Apple représente à ce jour environ 25 % de l'activité du fondeur taiwanais n'aura donc même pas contribué à faire pencher ne serait-ce qu'un peu la balance en faveur du créateur de l'iPhone et aurait laissé TSMC parfaitement impassible et fermement ancré sur sa position. Alors vous pensez bien que si Apple n'a pas su y arriver en dépit de son statut de client très privilégié, il y a très peu d'espoir à ce qu'un autre puisse obtenir une concession de TSMC. NVIDIA (et les autres) a fort certainement dû en prendre note.

 

obi wan negociations courtes

 

Que les négociations se seraient déroulées ainsi n'a rien de surprenant. Après tout, ce n'est pas vraiment comme si Apple avait le luxe d'un choix et d'une alternative. Dans son domaine, TSMC est seul au sommet et il possède aussi l'avantage d'une clientèle très large, dont une certaine partie active dans les domaines de l'automobile, du HPC et du data center continue à jouir d'une forte expansion de leur activité, ce qui permet à TSMC de mitiger les effets du ralentissement affectant les autres segments de l'industrie, notamment ceux des produits électroniques grand public.

Enfin, le passage de la pilule de la hausse des prix aurait aussi été facilité par la bonne réputation de TSMC, souvent jugé « raisonnable » dans ses décisions et dont les augmentations demandées précédemment lors de la phase de boom seraient en fin de compte restées modestes. Ainsi, compte tenu de l'inflation et des couts en hausse des matières premières, la nouvelle hausse serait estimée dans le milieu comme étant malgré tout assez raisonnable... (Source)

 
Un poil avant ?

Samsung Foundry dévoile ses plans pour l'après 3 nm jusqu'en 2027

Un peu plus tard ...

Le remake de Dead Space sous Frostbite, il arrive... bientôt !

Représenter 25 % de l'affaire du fondeur taïwanais n'aurait donc pas eu le poids escompté à la table des négociations...

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 22 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !