Le monde de la tablette et du smartphone a techniquement explosé ces deux dernières années. De son côté Intel travaille pour mettre au point de quoi anticiper l'avenir, et voir quelles limites ils peuvent atteindre. Dans cette optique, l'équipe de développement et recherche située à Barcelone a mis au point un CPU de 48 coeurs dédié au mobile. Certes le niveau de miniaturisation est encore absent pour imaginer une intégration immédiate, mais là n'est pas le but.

Tout d'abord l'objectif reste 2022 puisqu'Intel lui même reconnait que d'ici 10 ans au mieux on pourrait voir ce genre de bestioles dans nos tablettes/smartphones. Pour l'instant on a de l'ARM quadcores, mais ce n'est pas tout de faire un CPU aussi chargé, il faut également savoir quel usage on pourrait en faire et ce qu'on pourra en faire d'ici 10 ans. Le domaine de la vidéo serait celui qui en bénéficierait le plus avec une image à calculer/décoder à chaque coeur, rendant beaucoup plus souple la lecture de la vidéo.

Pas mal de spécialistes et d'analystes ont commenté ce prototype, et dans l'ensemble les perspectives sont intéressantes. Paralléliser les tâches est la plus évidente, mais surtout coûterait aussi moins d'énergie que de faire bosser un coeur plein fer actuellement. Justin Rattner d'Intel estime quant à lui qu'un tel CPU à 48 coeurs pourrait incorporer les mobiles plus rapidement que les 10 ans estimés. Rob Enderle de son côté pense qu'une des avancées les plus sérieuses serait d'allouer en somme une application à chaque coeur, histoire de ne plus avoir de latence entre ce que l'on veut et ce que la machine peut délivrer. Bref entre ça et la finesse de gravure qui évolue, que nous réserve l'avenir, demandez ça à Skynet (comment ça il n'existe pas ?) (Source Computerworld)

 

intel_48cores_proto.jpg  


Un poil avant ?

Seagate réalise une nouvelle fois de bons chiffres pour son trimestre

Un peu plus tard ...

Un nouveau ventirad low profile, chez Thermolab cette fois

Les 40 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !