Huit mois après sa sortie sur PlayStation 4, Death Stranding arrive sur PC après avoir été annoncé seulement quelques semaines auparavant. Cette exclusivité Sony - qui n'en est donc désormais plus une - va tenter de faire découvrir aux pécéistes l'univers un peu (beaucoup ?) déjanté de Hideo Kojima, le prolifique papa de la série Metal Gear. Retrouvez donc Sam, un livreur tout-terrain porteur du Dooms, qui fera tout son possible pour apporter ses colis à bon port et reconnecter ainsi le réseau des UCA, qui sont grosso modo les ex-USA depuis l'évènement "Death Stranding". Vous n'avez rien compris ? C'est normal, c'est du Kojima...

 

 

Bref, histoire mise à part, techniquement on peut tout de même s'intéresser à ce portage console sur PC, d'autant qu'il dispose d'une option permettant d'activer le DLSS, de quoi faire plaisir à notre Gigabyte RTX 2080 Gaming OC de test. Nous avons donc inclus dans notre Comptoiroscope maison un comparo entre les presets Très Élevé (Very High) et Faible (Low), ce dernier se dispensant d'antialiasing là où le Very High active par défaut le TAA. Enfin, nous avons évidemment fait chauffer le DLSS, que nous avons comparé aux méthodes d'antialiasing "classiques", et le résultat en vaut la peine en matière de performances. En revanche, niveau différences visuelles, c'est du pur portage avec une ressemblance quasi parfaite entre les deux presets de qualité, comme d'habitude.

 

 

 Pour le scénario, il y a Hideo Kojima, mais concernant le portage sur PC, les perf, le rendu et le DLSS, ça donne quoi ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 4 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !