Alors que Sapphire Rapids n’en peut plus de fuir dans tous les sens telle une bouteille laissée un peu trop ouverte sur votre Comptoir favori, voilà qu’Intel a réussi à (à peu près) créer la surprise quant à cette gamme, un fait déjà respectable en soit. En effet, tout comme le 3 D V-cache d’AMD, les bleus ont réussi à tenir secret une idée afin de rendre le sous-système mémoire plus rapide, à l’opposé des rouges : la HBM.

 

Cependant, l’idée derrière est totalement aux antipodes : au lieu d’augmenter toujours davantage la taille du cache L3 afin de dupliquer les valeurs présentes en RAM dans une zone plus rapide, Intel va tout bonnement et simplement remplacer cette RAM par de la HBM, une mémoire à accès aléatoire peu répandue au sein du matériel grand public, excepté dans certaines anciennes cartes AMD, notamment les RX VEGA et la RX FURY. Cette idée de remplacement de la DDR n’est pas nouvelle : les Xeon Phi étaient déjà équipés de MCDRAM à base de HBM ; mais leur disparition n’a pas aidé à la prolifération de ce type de mémoire.

 

De la HBM dans un CPU ? Vraiment ? [cliquer pour agrandir]

Attention, la HBM n’est plus vraiment une nouveauté : c’est bel et bien son intégration dans un processeur qui l’est !

 

Avec Sapphire Rapids, Intel n’a pas non plus effectué de choix radical : tous les processeurs ne seront pas équipés de HBM, et il sera toujours possible de connecter nos bons vieux modules DIMM pour augmenter la mémoire totale du système, bien que SPR-HBM puisse également se dépatouiller sans DDR5 du tout. Pour autant, si la HBM accélère grandement les performances, l’opération s’effectue au dépens de la modularité... reste que, entre la 3DXPoint Optane en format barrette, et la probable possibilité d’étendre la RAM avec le CXL 1,1, nombreuses seront les options de configuration au niveau de la mémoire vive sur la nouvelle gamme.

 

Par ailleurs, les processeurs intégrant cette technologie seront annoncés plus tard que le début de la nouvelle génération, à savoir pour courant 2022, sur un facteur de forme socket afin de faciliter son déploiement. Notez que les configurations exactes (nombre de cœurs, fréquence, quantité de HBM) ne sont pas encore connues : il va falloir prendre son mal en patience de ce côté-là ! (Source : AnandTech)


Un poil avant ?

Apple et Intel, bien les premiers sur le 3 nm de TSMC ?

Un peu plus tard ...

L'Europe autorise l'utilisation de certaines bandes Wi-Fi 6E

 Augmenter les performances, oui, mais au détriment de la modularité : voilà le chemin que prendrait une partie de la gamme Sapphire Rapids. 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 6 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !