Dans l'esprit, on est sur la même base : créer un antialiasing qui ne tuerait pas les performances, qui serait visuellement bon, et au contraire, avec gain d'images par seconde. NVIDIA avait créé sa solution basée sur l'accélération matérielle des tensor cores, des unités de calcul spécialisées au sein des cartes RTX. Disponible que pour ces modèles, le DLSS 1 se voulait un upscaling spatial, avec les inconvénients liés à cette méthode : pas mal de flou même si les gains étaient là. Avec le DLSS 2, le géant vert a ajouté la notion de vecteurs de mouvement à son algorithme, ce qui a permis d'améliorer grandement la qualité du rendu, mais qui offrait, selon les jeux, du ghosting, à savoir des traces fantômes persistantes, F1 2020 en est un excellent exemple. Toutefois, en bossant sur l'Unreal Engine 4, la firme a réussi à ne pas en souffrir avec ce moteur, il faudra voir les implémentations sur l'Unity (ça arrive bientôt sur CDH), il faudra voir avec les autres. En douce, le caméléon continue de bosser dessus, et n'est pas prêt de lâcher sa technologie, puisque c'est désormais le DLSS 2.2.6.0 qui officie, le dernier Rainbow Six Siege en est désormais pourvu quand Metro Exodus Enhanced Edition en est au 2.1.

 

AMD s'apprête à lancer son FSR le 22 juin, basé lui aussi sur un upscaling spatial, ce qui nous amène à nous poser des questions sur la manière dont le géant rouge va réussir (ou pas) dans son entreprise. Selon VDCZ, 7 jeux seraient prêts pour la date, à savoir 22 Racing Series, Anno 1800, Evil Genius 2, Godfall, KingShunt, Terminator Renaissance et The Riftbreaker. Mais rapidement, d'autres suivraient, ce seraient Asterigos, Baldur's Gate 3, DOTA 2, Edge of Eternity, Far Cry 6, Farming Simulator 22, Forspoken, Myst, Necromunda Hired Gun, Resident Evil 8, Swordman Remake et Vampire The Masquerade Bloodhunt. Par suivre rapidement, on veut dire qui ont ou qui vont intégrer le support du FSR au moment de la sortie du jeu si ce n'est déjà fait.

 

44 studios envisageraient d'adopter le FSR, mais ce ne seraient que des promesses, si le résultat final est visuellement bancal, il y a fort à parier que même annoncés, les studios ne suivront pas. Nous sommes prêts à étudier la chose, avec l'espoir qu'elle sera efficace ou correcte, il y a la place pour les deux technologies dans le monde du gaming PC.

 

amd nvidia ruby


Un poil avant ?

WD pourrait boucler l'affaire des disques durs SMR avec 2,7 millions de $ et 1 obligation

Un peu plus tard ...

Pine64 revient avec un Quartz64, un concurrent du Rasberry Pi équipé d'un port PCIe

Les 19 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !