• ... Et les résultats :

 

DS415+ - Débits RAIDS

 

Nous nous attendions a une augmentation des performances et nous avons été servis. Le DS415+ est un avion de chasse. Les débits enregistrés sont proches de la limite théorique de la bande passante ici lors du transfert des gros fichiers. On note tout de même une petite baisse de forme lors de la lecture ici. Le processeur du DS415+ est particulièrement à l'aise et fournit suffisamment de puissances, même lors du transfert de petits fichiers puisqu'ici encore on relève des débits élevés. Notez par ailleurs que les performances sont légèrement, mais alors très légèrement meilleures en RAID5. Quant au taux d'occupation CPU, il est juste anecdotique dans tous les cas de figure.

 

DS415+ Cryptage et iSCSI

 

Nous assistons à un étonnant regain de vitalité pour les petits fichiers lors du transfert sous le protocole iSCSI. C'est presque 118Mo/s que nous relevons en phase de lecture. Les résultats sont ensuite plus "cohérents", même si à chaque essais nous retombions sur des mesures similaires lors de la copie de petits fichiers vers le PC de tests.

 

Lorsque le NAS est occupé à crypter les données qui lui sont transmise, il peine... ah non même pas. Le moteur de chiffrement est ultra efficace comme vous pouvez le voir. On peut évoquer la hausse du taux d'occupation CPU dans ce cas de figure, même s'il n'a jamais excédé les 40% au plus fort de la charge de travail.

 

Relevés sur ports externes

Les ports USB 3.0 sont enfin exploités à leur juste valeur. Les débits sont tout simplement excellents. En eSATA, même constat, avec de bons taux de transfert quel que soit le cas de figure. Le DS415+ n'est pas en peine non plus ici. Nous allons peut-être le mettre en défaut lors des mesures environnementales?

 

• Température des disques, consommation, nuisances sonores et rebuild d'une archive .Zip

 

Doonées environnementales

 

Non, même pas. Tout est amélioré ou presque avec ce modèle. La température des SSD est bonne, que ce soit en charge ou au repos. Quant à la consommation, elle se situe autours des 29W au repos. Au plus fort de la charge, nous avons enregistré un pic à 41W, avec une consommation moyenne située autours des 39W. La consommation en veille tombe sous les 20W avec ce modèle. Enfin, le DS415+ est hyper discret à l'usage, surtout sans disques mécaniques. Le bruit de l'appareil se fond dans l'ambiance sonore générale au repos. Il grimpe un poil au dessus de 36dB lorsque la ventilation est à fond, mais c'est tout juste si on l'entend (le NAS est posé sur le bureau pendant tout le test). Bref, des mesures qui mettent encore en avant ce modèle.

 

reconstruction Archive ZIP

 

On en a pris plein les yeux pendant les transferts, nous ne nous attendons pas à ce que cela change lors de ce dernier test. Et c'est le cas puisque le DS415+ s'en sort évidemment mieux que le modèle Qnap testé l'an passé. La tache est exécutée en 2'22".

 

• L'agrégat de lien en pratique

Alors que Synology nous annonce des débits de 142 et 156Mo/s en écriture puis en lecture pour le DS415+, avec quatre sources distinctes, qu’en est-il dans notre cas de figure?

 

ieee802.3ad

 

Dans un premier temps, nous pouvons voir que le gain lors des transferts est nul lorsqu'ils s'effectuent entre le NAS et le PC de test avec sa carte Intel. Comme indiqué plus haut, la bande passante est doublée, mais pas le taux de transfert. Avec trois sources distinctes, le NAS envoie un peu plus. Les débits tournent entre 155 et 170Mo/s selon le cas. L'écriture de petits fichiers est largement triplée, alors que le débit en lecture bondit de 245%. La tâche est plus ardue lors du transfert de gros fichier, mais le gain est tout de même intéressant; proche des 170Mo/s.

 

ds415_cryptage_2.png

 

Le chiffrement de données profite lui aussi du doublement de la bande passante. Comme précédemment le taux de transfert ne varie pas vraiment avec une seule source. Par contre, lors du transfert depuis nos trois PC, le débit est doublé dans les deux cas de figure pendant l'envoi des petits fichiers. Le NAS "mouline" un peu plus avec un pic du taux d'occupation à 60%. Le transfert de gros fichiers n'est pas en reste. Près de 150Mo/s en écriture et une moyenne de 186Mo/s en lecture. Si ça "mouline" toujours en écriture (autour des 70%), la lecture dans ces conditions ne sature pas du tout le moteur.



Les 15 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !