COMPTOIR

×

Test • Lian Li PC-Q17
Lian Li PC-Q17

• Verdict

Lian Li PC-Q17 [cliquer pour agrandir]C'est une bête de course que nous propose Lian Li ici. Le PC-Q17, en plus d'être racé, se montre efficace et performant. Voyons ce qu'il ressort de cette entrevue.

 

Le boîtier

Le design à proprement parler est tout bonnement réussi. Nous avons affaire à quelque chose de moderne, avec des angles, quelques découpes, mais pas trop d'excès. Là, il n'y a rien à dire. La pointe de rouge sur les flancs de la façade casse l'austérité et donne le ton de ce boîtier qui s'adresse aux joueurs. On pourrait par contre lui reprocher les gros logos ROG tout autour qui devrait être source d'hésitation chez certains. Cela dit, l'ensemble est cohérent et plaisant à regarder

 

Qualité, finition et équipement

Lian Li met tout son savoir-faire dans ses créations et le PC-Q17 en profite. Ce modèle ne souffre d'aucun défaut de fabrication ou d'assemblage et tout prend parfaitement place là ou il faut. La finition est une fois de plus exemplaire, que ce soit au niveau du châssis, des accessoires ou de la carcasse, on ne trouve rien à redire. L'équipement semble à priori réduit au minimum et en y regardant plus en détail on s'aperçoit que le boîtier est bien loti. On pense d'emblée aux fixations rapides de tous les panneaux du boîtier. De la façade au top, tout s'enlève et se remonte sans vis. Le système dédié au watercooling est également bien trouvé. Il permet dans ce petit espace de profiter du refroidissement à eau. L'alimentation est dans un compartiment, ce qui permet d'évacuer la chaleur par l'avant. Lian li ajoute un adaptateur SFX au cas ou vous voudriez utiliser ce format de bloc. Le système de montage sans vis des unités de stockage, en plus d'être simple à mettre en oeuvre, est d'une efficacité redoutable. Bien sûr, nous n'oublierons pas l'USB 3.0 en façade et la vitre qui se démonte pour faciliter le nettoyage et le rack qui permet d'installer le slot-in sur l'avant. Quant aux petites loupiotes livrées, Lian li a eu la bonne idée de ne pas les fixer au boîtier et de laisser ce choix à l'utilisateur final. À ce stade, nous pouvons reprocher l'absence de filtre à poussière sur le PC-Q17, le reste étant suffisant pour l'usage qui lui est réservé.

 

pc q17 conclusionDes perfs de brute !

Avec un unique ventilateur de 140mm, on s'attendait à quelque chose de moins efficace. En plus d'offrir un niveau sonore bien maitrisé, le ventilateur parvient à chasser un maximum d'air chaud en période de grosse charge. Le compartimentage n'y est également pas étranger. Si le boîtier en lui-même est presque silencieux -en tout cas il ne casse pas les oreilles- c'est de la configuration que proviendra l'essentiel des nuisances ici. Rien n'est fait pour les contenir dans le PC-Q17 et il faudra choisir ses éléments avec soin si vous êtes sensible à cet aspect. Quant aux vibrations que pourraient générer les disques durs, le système de fixation adopté par Lian Li se chargera de les faire disparaitre.

 

Craquage de PEL...

Voilà l'aspect le plus délicat pour le PC-Q17 : son tarif. Aluminium oblige, performances également, le prix de l'engin tourne autour des 220€. On est alors proche des 82€ le kilo. C'est cher, oui on vous l'accorde. Le PC-Q17 devra être un sacré coup de coeur pour trôner fièrement sur votre bureau ou en LAN. La concurrence est sévère dans le segment des boîtiers Mini ITX gamer et l'on trouve facilement des modèles compacts et performants sous les 100€. Mais sont-ils aussi beaux et exclusifs que le PC-Q17 ? Si toutefois ce type de boîtier vous plait et que vous préférez quelque chose de plus discret, il existe le PC-Q10 toujours chez Lian Li. Vous perdrez tout le surplus ROG, le compartiment d'alimentation et la grosse façade. Le boîtier est alors beaucoup plus sobre et surtout 70€ moins cher

 

comptoir_4stars.pngUne fois encore Lian Li propose un modèle abouti, bien travaillé, performant et beau. La certification ROG n'apporte rien à l'ensemble, si ce n'est le logo rouge qu'on aime ou pas. Les performances sont excellentes sur ce modèle, que ce soit au niveau des températures ou du bruit généré par le boîtier. Par contre l'ensemble des nuisances proviendra de la configuration avec laquelle vous l'aurez gavé: achtung alors. La qualité de fabrication, d'assemblage et de finition ne souffre d'aucune fausse note sur ce modèle, c'est le minimum que l'on attendait de Lian Li. Quant à l'équipement, il parait léger au départ, mais est suffisant et plutôt bien fourni pour un modèle de cette taille. Vient maintenant l'ombre au tableau, le cheveu sur la soupe, la tache sur le léopard... : son prix de vente. Il faudra dépenser un bon gros billet de 200€ pour acquérir ce modèle. C'est tout ce qu'il y a à dire. La concurrence parvient à faire aussi bien en terme de performances, mais ce Lian Li a pour lui l'abondance d'aluminium en plus du soin apporté à sa conception. Au final, le PC-Q17 dans sa version ROG certifiée aurait pu repartir avec 5 étoiles, mais son tarif élitiste aura eu raison de cette dernière. C'est pourquoi il ne s'en ira du Comptoir qu'avec 4 étoiles.

 


 

msi_40crucial_40.pngintel_40.pngSeasonicbequiet_40.png

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.



Un poil avant ?

AMD abandonne le nom Catalyst pour se recentrer sur Radeon, nouveaux logiciels et pilotes à la clef

Un peu plus tard ...

Batouille, pourquoi ça gueule autant ?

Les 13 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !