• ... Et les résultats :

 

ds416slim raid

 

Équipé de la nouvelle puce, le DS416slim profite d'un léger coup de boost sur les performances brutes.Nous constatons une nette amélioration des taux de transfert des gros fichiers que ce soit en RAID 1 ou 5. Par contre les performances n'évoluent pas, où peu, avec nos petits fichiers. Le petit dual core moulinera par contre beaucoup moins que l'Armada 370, ce qui est une très bonne chose.

 

ds416slim iscsi

 

Le taux transfert des petits fichiers grimpe nettement lors de la phase d'écriture vers le LUN. Il conserve par contre une valeur similaire en lecture, toujours par rapport au DS414slim. La phase de transfert de gros fichiers vers l'unité logique est bien boostée également. Nous obtenons près de 48% de mieux en écriture et un peu moins de 43% de bonus en lecture. Le petit Armada 385 donne un peu plus de souffle au modèle ultra compact de chez Synology.

 

Bien qu'il permette le chiffrement matériel, les résultats obtenus lors de cette phase de test ne sont pas transcendants. Nous relevons bien un gain appréciable sur les gros fichiers, mais le transfert de petits fichiers reste laborieux.

 

ds416slim usb3

 

Le gain est une fois encore appréciable lors du transfert depuis un lecteur externe via l'USB 3.0. On reste cependant sous les 70 Mo/s  dans tous les cas de figure !

 

• Température des disques, consommation, nuisances sonores

 

ds416slim donnees

 

Lors du relevé des données annexes, nous remarquons d'emblée que les SSD chauffent moins sur ce modèle. Nous gagnons 4°C au repos en un peu plus de 3°C en charge sur le DS416slim. À l'oreille, le niveau sonore semble par contre plus élevé sur ce modèle. Le sonomètre nous le confirme puisque nous relevons 36.7 dB en mode discret et plus de 49 dB avec le 60mm à fond. Notons que le ventilateur émet un bruit d'alimentation à l'agonie lorsqu'il est au minimum. La régulation doit être mieux gérée ici puisque sur le DS414slim, les mesures étaient beaucoup plus favorables et le moulin ne dépassait pas les 38.8 dB à pleine vitesse.

 

En ce qui concerne la consommation, le DS416slim aura dévoré 20.7W (+2.1W) au repos et 28.6W (+2.8W) en pleine charge. Ce n'est pas catastrophique puisqu'à titre de comparaison, l'ampoule que nous utilisons pour notre éclairage photo a besoin de 150W. En hibernation la consommation n'excèdera pas les 16W sur ce modèle.

 

• L'agrégat en pratique

Le DS416slim est équipé de deux ports RJ45, permettant de sécuriser ses transferts via diverses associations, mais aussi de doubler la bande passante théorique. Paramétré en IEEE 802.3ad, nous sommes curieux de voir de quoi est capable un modèle d'entrée de gamme comme celui-ci. Voyons ce qu'il ressort de nos tests :

 

ds416slim ag1

 

En LACP, les débits cumulés grimpent significativement lors du transfert de petits fichiers et permettent de ne pas trop avoir à patienter. Ce n'est pas le cas lors du transfert des gros fichiers qui n'offre que peu de gain dans ce mode.

 

ds416slim ag2

 

Par contre, lors du transfert vers un dossier chiffré, les taux grimpent. Si c'est la copie de petits fichiers qui profite le plus de l'agrégat avec un gain de 96% en écriture et un débit triplé en lecture, la phase de transfert de gros fichiers n'est pas en reste. Nous notons un gain significatif de +38% en écriture et +73% en lecture. Pas mal pour un petit poucet, mais nous sommes malheureusement loin de ce que sont capables de faire ses grands frères !



Les 5 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !