Les consoles, vaste sujet que l'on ne traite pas très souvent dans nos colonnes. Et pourtant, chaque nouvelle génération de ces bestioles se rapproche de nos chers PC et Sony n'est pas en reste lorsqu'il est possible de profiter des avancées technologiques du moment.

 

Comme vous le savez peut-être déjà, si le marché PC tourne majoritairement sur des puces Intel accompagnées de cartes graphiques de chez NVIDIA, dans le monde des consoles, tout se fait grâce à AMD, que ce soit chez Sony ou Microsoft (on ne parlera pas de Nintendo... parce que bon, la Wii U ça n'est pas le même jambon). Et dans le cas de la PlayStation, son constructeur s'est dit qu'il allait en sortir une nouvelle version qui n'est pas la "next-gen", mais une mise à jour visant à maintenir l'écart existant entre sa solution et les Xbox One du concurrent (dont la version "S" s'est récemment offert un SoC gravé en 16nm par TSMC).

 

Equipée d'un processeur à huit coeurs toujours basé sur une architecture Jaguar/Puma, la PlayStation 4 Pro se démarque de ses frangines par une fréquence processeur revue à la hausse et surtout par une puce graphique plus véloce (4,2 TFLOPs annoncés), basée sur l'architecture Polaris (comme le claironne fièrement le compte officiel de la PlayStation sur Twitter). Le tout s'accompagne de 8Go de GDDR5 (elle aussi cadencée plus haut, sans que des chiffres soient dévoilés) et une technologie de compression sauce AMD devrait encore améliorer les choses en ce domaine. En bref, Sony et AMD ont pondu un nouveau SoC qui va faire mouliner la PS4 Pro plus vite que ses prédécesseures.

 

La console s'offre en plus de l'USB 3.1 (trois ports) et Bob de la mercatique n'a pas oublié de signaler durant la présentation de l'engin que la sortie HDMI serait compatible UHD/HDR (bon, lui il a dit 4K/HDR, mais on traduit au passage). Pourtant, l'engin n'est pas capable de lire des Blu-Ray en UHD (contrairement à la Xbox One S du concurrent) et Sony avoue qu'il y a peu de chance que le HDR soit utilisé par de nombreux studios. Pourquoi avoir une telle puissance de calcul alors ? Pour s'offrir un meilleur rendu en 1080p déjà et surtout pour préparer le lancement du PSVR avec une machine taillée pour l'accompagner. La bestiole sortira le 10 novembre avec un prix de départ de 399,99€ (la nouvelle PS4 standard est à 299,99€), ce qui fait qu'il faudra compter 800€ pour un couple PS4 Pro et PSVR, en espérant qu'un bundle comprenant un (ou plusieurs) jeu(x) soit disponible à ce tarif pour qui a envie de se mettre à la réalité virtuelle sauce Sony pour Noël.

 

sony ps4 pro

 Sony vient de présenter une nouvelle version de sa console du moment, la PlayStation 4 Pro. A l'intérieure, un CPU sur base de coeur Jaguar accompagné d'une puce graphique Polaris pour gérer la partie graphique. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 73 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Test • GeFORCE GTX 1070 Ti

Tueuse de VEGA ?   En mai 2016, NVIDIA lançait son architecture Pascal destinée aux joueurs via un premier GPU, alias GP104. Deux cartes graphiques furent c...

 

Test • RADEON RX VEGA 56

Un VEGA 10 plus pertinent ?   Après avoir laissé NVIDIA seul maître du segment haut de gamme pendant près de 15 mois, AMD a enfin lancé mi-août son nouv...

 

Test • Intel Z370 / Core i7-8700K / i5-8400 / i3-8350K

Coffee Lake, l'anti Ryzen d'Intel ?   Durant les années 2000 et consécutivement à l'échec de Netburst, Intel a mis en place la stratégie du Tick Tock, co...