Performances en refroidissement

Voilà le moment critique, la mesure des températures en charge. Pour ce faire, nous mettons à rude épreuve le boîtier testé en utilisant notre quadcore surmonté du HR-02. La carte graphique ne sera équipée que de l'Accelero S1 Plus pour ce test. Le logiciel OCCT est utilisé en mode "Alimentation" (CPU+GPU) afin de solliciter l'ensemble durant une heure complète. Les températures relevées sur la carte mère, le disque dur, le processeur et la carte graphique sont exprimées en Delta T, c'est à dire en écart par rapport à la température ambiante.

 

400c temperatures

On prend les mêmes points de mesure et on recommence. Dans le 400C, le processeur est le plus à l'aise. Directement placé entre les deux ventilateurs du boîtier, il profite de tout le flux d'air. Si l'on compare les résultats à ceux obtenus avec le 600C, le 400C est meilleur sur ce point, grâce notamment à son châssis plus petit. La carte graphique souffre un poil plus ici, faute de ventilateur pour l'aérer. Elle parvient à terminer le premier test, mais dans la douleur. Les mesures annexes sont mauvaises. La carte mère chauffe un poil, tandis que le disque dur enfermé dans son compartiment est à l'agonie.

 

En régulant ensuite les deux ventilateurs, c'est la caca, c'est la cata, c'est la... catastrophe. La carte graphique déclare forfait après 13 minutes de calvaire. Au passage le Carbide 400C aurait eu raison de notre disque dur de test, qui aura atteint les 50°C de manière prolongée pendant cette seconde phase de test. Corsair, vous nous devez un disque dur.




Un poil avant ?

Où en est Microsoft avec son UWP ?

Un peu plus tard ...

Intel a bien lancé ses Broadwell-EP

Les 9 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !