Avec le nouveau M1 Ultra, Apple pense tenir par le bon bout la chaîne matériello-logicielle qui a fait son succès : nous y retrouvons en effet toutes les caractéristiques propres à la firme, avec une puce performante dans un design brossé du plus bel effet, mais un verrouillage toujours plus présent, avec, désormais, la RAM intégrée au même package que le SoC, rendant impossible toute mise à jour de ce côté-là. Pourtant, il n’a pas fallu attendre le Mac Studio pour voir débarquer de la mémoire vive soudée : à la fin 2014, le Mac Mini (noté Macmini7, 1 pour les amateurs de bidouillage de la pomme), pourtant sous CPU Intel, avait déjà sa LPDDR3 non remplaçable, et ce, que vous optiez pour 4 Gio comme 16 Gio.

 

Pourtant, économies d’échelle obligeant, le schéma électrique des cartes mères est identique selon le modèle : seuls certains composants de surface (CMS) sont soudés ou non en fonction de la variante désirée, histoire que la quantité de RAM physiquement présente soit correctement prise en charge. C’est ainsi qu’un réparateur répondant au doux nom de Gilles AUREJAC (cocorico !) s’est amusé à reverse ingéniérer la chose — la documentation étant évidemment absente sur ces bousins ! –, aidé par l’analyse de différent PCB extraits de ces mêmes Mac Mini fin 2014.

 

Jouer à cache-cache avec les résistances, ça vous dit ? [cliquer pour agrandir]

 

Avec un peu de logique, les coupables ont été démasquées : une petite demi-douzaine de résistances, non loin des puces mémoires incriminées. La suite ? Vous vous en doutez : un petit coup de fer à souder pour les résistance, un retrait des 4 Gio précédent, un passage au rebillage des puces, ressoudage de 16 Gio (format BGA 178), et flash, voilà que les 4 Gio faiblards du Mini se sont transformés en 16 fiers Gio. Pour les plus curieux, l’affaire est également décrite par son auteur sur le forum de MacRumors. Certes, l’équipement nécessaire à la bidouille n’est pas donné à tout le monde, mais donne (un peu) d’espoir pour qui souhaite rallonger un peu la durée de vie de son appareil, ou tenter de mettre les mains dans le cambouis sur un projet déjà défriché par une bande d’experts. N'espérez par contre point appliquer la même technique sur un Mac M1 : le niveau d'intégration y est plus poussé encore, il faudrait alors remplacer l'intégralité du SoC ! Avis aux amateurs ? (Source : Twitter)

 

Miracle, le Mac Mini memteste correctement ! [cliquer pour agrandir]


Un poil avant ?

AMD lance son pilote Adrenalin avec RSR, ainsi que le FSR 2.0 (presque)

Un peu plus tard ...

Alphacool a sa backplate LGA1700 kitu !

 Hop hop hop, on sort la tresse à dessouder, le matos et on se bouge un peu pour/contre Apple, non mais ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 11 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !