COMPTOIR

La mise en place

La config en place [cliquer pour agrandir]L'installation est extrêmement simple dans ce boîtier volumineux. Nous devons d'abord déplacer le support GPU mobile, posé sur des rails. Une fois l'espace libéré, la carte mère ATX rentre sans difficulté. Pour une carte plus grande, vous devrez sans doute démonter complètement le support.

 

Bien qu'il dispose de beaucoup d'espace, si vous n'avez pas connecté le câble EPS-12V, il sera difficile de le faire ensuite, avec de grosses paluches. La plaque en mesh sur le dessus s'enlève, donc vous devrez passer par là.

 

Les supports SSD sans outil [cliquer pour agrandir]Le contrôleur RGB/Ventilation [cliquer pour agrandir]

Supports SSD et contrôle de ventilation derrière le plateau

 

Il n'y a rien de particulier ici finalement. Le boîtier ne permet pas toutes les folies, puisque la hauteur ventirad est limitée à 160 mm seulement. La carte graphique aura jusqu'à 430 mm pour se répandre, et le bloc d'alimentation 200 mm. Pour ce qui est du watercooling, il faudra se limiter à 240 mm sur le haut, mais vous pourrez pousser jusqu'à 360 mm sur l'avant sans grosse restriction sur l'épaisseur. Concernant le câblage, l'arrière ne propose qu'un peu plus de 20 mm pour le rangement. Quelques millimètres de plus ne feraient pas de mal.

 

Concernant le tarif, le Stallion 3 est affiché à 145 € environ.



Un poil avant ?

NVIDIA publie le pilote Game Ready 516.40

Un peu plus tard ...

Hertzbleed : le canal auxiliaire reprend ses fuites, que ce soit pour les bleus ou les rouges !

Yapa de ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !