• Verdict :

Asustor AS6204T [cliquer pour agrandir]C'est toujours agréable d'avoir affaire à du matériel qui se configure tout seul (ou presque) et dont on a pas à se soucier (ou très peu). Bien sûr, l'agrément d'utilisation ne fait pas tout, encore faut-il que la machine suive. Est-ce le cas avec l'AS6204T ? On vous dit ce que l'on pense de lui (ou pas !) :

 

Tout équipé, avec vue 

L'AS6204T nous est vendu comme étant l'un des fers de lance de la marque. Porte-étendard oblige, la marque l'équipe de tout ce dont vous pouvez rêver. Ce modèle Power-user/semi-pro se voit donc coller un écran sur la façade permettant de piloter quelques fonctions sur le NAS, quatre baies sécurisées et hot-swap, ainsi qu'un bouton de copie rapide sur le port USB 3.0 en façade. À l'arrière, c'est la foire à la connectique. On peut difficilement faire plus dans cette gamme sans voir exploser le prix : deux ports USB 2.0, deux ports USB 3.0 et deux RJ45. Ca n'est pas tout puisque l'on trouve également deux ports eSATA, un port HDMI 1.4b (4k ready) et enfin le petit port S/PDIF.

 

À l'intérieur, nous retrouvons également un SoC de chez Intel, le quad-core Celeron N3150. Il sera épaulé dans sa lourde tâche par 4Go de mémoire qu'il est possible d'étendre à 8Go grâce au slot laissé vacant. Bien entendu, le modèle s'adressant aux personnes exigeantes, on abandonne le carreau écossait au profit d'un boîtier au look plus industriel, fait d'acier sonnant. Rien à craindre donc lors des manipulations, si vous l'ouvrez régulièrement.

 
Côté performances

Nous l'avons vu en pratique, l'AS6204T est indéniablement performant. Cependant, nous notons quelques faiblesses lors des phases de lecture, notamment avec les gros fichiers. Connecter vos lecteurs externes pour vos transferts sera possible grâce aux nombreux ports disponibles. Nous nous sommes intéressés au très véloce USB 3.0 et l'AS6204T nous en donne ! L'eSATA est une bonne alternative si vous êtes équipé, mais stagnera à un tout petit 135Mo/s. C'est rapide aussi, oui, mais moins qu'en USB 3.0.

 

En ce qui concerne l'agrégat de lien, nous constatons une grosse faiblesse lors de la lecture. Si les débits atteins lors de la phase d'écriture sont dignes d'un modèle haut de gamme, nous rencontrons un plafond autour des 120Mo/s en lecture avec les gros fichiers. La gestion est plus efficace sur les petits fichiers qui profitent bien des deux canaux de transfert. Cette remarque est aussi valable lors du chiffrement des données dans cette configuration.

 

Le transfert sur une cible iSCSI est rapide alors que le traitement de données chiffrées nous laisse un peu sur notre faim. On aura constaté lors de la lecture que l'AS6204T fait moins bien qu'un AS31 dans les conditions que nous lui imposons. Attention, nous restons dans une proportion tolérable, mais on perd tout de même 7Mo/s au passage. À noter aussi au passage qu'un SoC AMD testé sur un modèle concurrent faisait largement mieux dans les mêmes conditions, mais consommait plus.

 

conclusion as6204t

En parlant de consommation, on est bien avec l'AS6204T. Inutile d'avoir la centrale nucléaire dans le jardin, puisque l'on n'excèdera pas les 39W en pleine charge (avec 4 SSD). La consommation moyenne relevée est de 31.5W et nous avons pu remarquer que le NAS avait tout de même besoin de 27W pour fonctionner au ralenti. En ce qui concerne le bruit, rien a dire. L'engin se fond dans l'ambiance sonore, même lors des fortes sollicitations. Le processeur ne chauffe pas, la régulation est efficace et l'on reste sous les 35dB généralement. Nous l'avons vu lors du test qu'à pleine vitesse, la ventilation sera vite désagréable. Heureusement, l'AS6204T n'est pas zélé et la gestion est parfaite.

 

Et ADM 2.6 ?

Les problèmes de jeunesse rencontrés lors du test de l'AS3104T sont derrière nous. D'ailleurs si cela vous intéresse, nous avons mis à jour le dossier en y ajoutant les débits USB 3.0 du NAS. Nous gardons nos impressions d'austérité sur la partie graphique du système d'exploitation, qui ne l'empêche toutefois pas d'être ultra complet et très simple à appréhender. Asustor met les moyens et offre autant de possibilités que les leaders sur le marché. De ce côté-là, il n'a rien a envier à ses concurrents. La marque améliore l'expérience en proposant plusieurs applications déjà présentées. Ah, tu es sous Windows Phone ? Ben non c'est pas pour toi...

 

C'est un modèle phare, ok, mais ça douille ?

Au moment même où nous rédigeons cette ligne précisément, le tarif constaté pour un AS6204T nu est de 539.95€. On ne vous fait pas de cadeau, mais on ne vous vole pas non plus puisque l'appareil est pile dans la tranche tarifaire de la gamme à laquelle il est destiné. On retrouvera en face des DS916+ chez Synology (moins fourni en connectique et 50€ plus cher) ou encore les TS-453A ou 563 chez Qnap, plus ou moins fournis en connectique et baies de stockage. Certains feront avec les affinités ou la popularité de l'une ou l'autre des marques leaders, mais le modèle de chez Asustor n'a vraiment pas à rougirs.

 

4 étoilesPolyvalent, plutôt abordable pour un NAS performant et chargé en connectiques, c'est ce que l'on garde à l'esprit lorsque l'on pense à l'AS6204T. Asustor met le paquet sur les options avec entre autres l'écran de pilotage, plein d'USB, de l'HDMI 1.4b, les deux RJ45 pour ne citer que ça. L'intérieur n'est pas en reste avec l'adoption d'un Celeron N3150 appuyé par 4Go de mémoire (extensibles). Les performances sont au rendez-vous bien que l'on note quelques faiblesses lors de certaines phases de transfert. En LACP les débits s'essoufflent lors de la lecture de gros, attention à ne pas être trop gourmand dans cette configuration. Le moteur de chiffrement est efficace et permet de ne pas mourir d'ennui lors d'un transfert sécurisé. Le NAS n'est pas exigeant en ressources,  la ventilation est correctement gérée et la température ne grimpe pas en flèche dans le boîtier. ADM 2.6 a muri depuis notre première prise en main. Il lui manque toujours un peu de peps dans le design, mais il reste très complet et simple à prendre en main. Côté tarif, ce NAS est bien positionné. Abordable pour un modèle semi-pro, on trouvera difficilement moins cher et aussi bien équipé ailleurs. À l'issue de notre test, nous accorderons quatre scintillantes étoiles à l'Asustor AS6204T qui avec un tarif intéressant, une fiche technique très bien fourni et un système d'exploitation complet en fonctionnalités, subit quelques baisses de formes dans certains cas.

dlink 40 intel logo sandisk 40 lacie 40 icybox 40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.




Les 9 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !