• ... Et les résultats :

 

as7004t raids

 

On espérait quelque chose de bon avec ce modèle, nous sommes servis. L'AS7004T nous propose d'excellents débits dans tous les cas de figure. Nous constatons tout de même qu'il ne parvient pas à égaler le dernier Synology testé lors des phases d'écriture de gros fichiers ; la différence reste cependant négligeable. La copie de petits fichiers se fait par contre plus efficacement sur le modèle Asustor, avec un regain de pêche en lecture lorsqu'il est paramétré en RAID5.

 

as7004t iscsi

 

La seconde partie du test est à l'avantage de l'AS7004T. La copie de petits fichiers en iSCSI grimpe à près de 118 Mo/s. Rien d'étonnant jusque là puisque le Syno faisait pareil. Par contre, en lecture, la bande passante est entièrement saturée, occupée à 99.7%. On enregistre alors un excellent 124.6 Mo/s. La copie de gros fichiers sous ce protocole est également d'un bon niveau avec des débits situés autour des 105 Mo/s.

 

Le chiffrement de données est largement mis en avant par la marque. On en attend donc beaucoup, et une nouvelle fois nous ne sommes pas déçus. Plus de 80Mo/s relevés lors du transfert de nos petits fichiers, et 85Mo/s lors de la lecture. La copie de gros fichiers est du même tonneau avec un taux de transfert supérieur à 100Mo/s dans les deux cas et surtout +26Mo/s en faveur de l'Asustor face au Syno.

 

as7004t usb3

 

Sur les ports externes, l'AS7004T est monstrueux. Bridé par le SSD du LaCie Rugged, la phase de lecture ne dépassera pas les 190Mo/s lors du transfert des fichiers en USB 3.0. Par contre le taux de transfert en écriture donne le vertige avec plus de 300 Mo/s enregistrés lors de la copie de gros fichiers et un peu plus de 270Mo/s sur les petits. Le transfert via le port eSATA est aussi bon, bien que l'on note une petite baisse de forme en écriture sur les gros fichiers.

 

• Température des disques, consommation, nuisances sonores et rebuild d'une archive .Zip

 

as7004t donnees

 

Les données environnementales sont cohérentes avec le setup utilisé. On note une température des SSD comprise entre 28°C au repos et 31°C en charge (pour 22°C ambiants, rappelons-le). La consommation par contre est bien plus élevée que sur les NAS concurrents, i3 4330 oblige. Si l'on ne constate qu'une consommation de 34W à la prise au repos, celle-ci grimpe à 53W en charge. On retrouve là des résultats similaires ou presque au Qnap testé il y a quelques mois. En ce qui concerna le bruit engendré par le NAS, faute de HDD mécanique, c'est sur la ventilation que nous nous rabattons. Nous relevons 34dB lorsque le NAS est au repos. Lors des phases de test, la ventilation ne s'est jamais affolée, n'excédant jamais cette valeur. En forçant la ventilation à pleine puissance, le 120mm arrière crache alors plus de 50dB ; 53 pour être exacte. C'est énorme pour ce type de matériel, mais la régulation fait son boulot. Le ventilateur étant un modèle PWM, si vous en éprouvez le besoin et que vous ne craignez pas de perdre votre garantie, rien ne vous empêche de le changer.

 

as7004t zip

 

La reconstruction de notre archive ZIP est étonnante. Nous pensions qu'avec son i3, l'AS7004T survolerait largement les modèles testés précédemment. Ça n'est pas tout à fait le cas, bien que logiquement il fasse mieux que les autres. On le retrouve simplement 2" meilleur que le DS415+ ici avec une archive recomposée en 2'20".

 

• L'agrégat de lien en pratique

L'AS7004T est compatible avec l'agrégat de lien. Le paramétrage se fait en un clin d'oeil, donc si vous êtes équipés pour, vous n'avez pas d'excuse. Voici les résultats obtenus avec un NAS paramétré en RAID 5 toujours.

 

as7004t agregat 1

 

L'AS7004T est assez déroutant dans cet exercice. Si l'on constate bien une augmentation des performances sur les petits fichiers, légère en écriture, mais significative en lecture, la hausse n'est pas à la hauteur de nos espérances sur les gros fichiers. S'il y a bien un gain de 13Mo/s en écriture, il n'est QUE de 13Mo/s. La bande passante est tout juste saturée ici et c'est bien dommage. Nous avions noté ce phénomène avec la version 2.3 d'ADM. On espérait alors que le passage en version 2.4 Bêta puis à la version finale corrigerait  cela, mais non. On stagne à 120Mo/s en écriture. Par contre le taux de transfert en lecture explose bien. Autour de 189Mo/s sous ADM 2.3, nous enregistrons ici près de 200Mo/s en lecture sous la dernière mouture du logiciel.

 

as7004t agregat 2

 

Le même cas de figure est observé lors du transfert vers un dossier chiffré. On note une baisse de forme sur l'écriture des petits fichiers et un léger mieux sur les gros fichiers. Ensuite c'est une explosion de Mo/s dans les deux cas avec un gain de 55Mo/s en lecture sur les petits fichiers et quasiment 200Mo/s sur le transfert de gros fichiers.

 

Nous avons effectué un contrôle de toute cette partie de test sur des grappes RAID 1, sans pour autant gagner en performance lors des phases d'écriture.



sommaire

Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 8 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !