• Présentation

 

Raijintek Styx avant [cliquer pour agrandir]Styx vu de derrière [cliquer pour agrandir]

Le Me... non le Styx

 

Raijintek Styx
Couleur Noir, mais aussi Or, argent, bleu, vert et comme ici ros... rouge
Famille Mini tour
Dimensions 335 x 210 x 360 (HxLxP en mm)
Poids 3.8kg
Matériaux Aluminium, acier
Formats de carte mère Mini-ITX / Micro ATX
Baies 5,25" 1 lecteur optique slim
Baies 3,5" Jusqu' à 3
Baies 2,5" Jusqu'à 4
Restrictions

CPU: 180mm

GPU : 280mm

PSU : 250mm

Connectique en façade 2 x USB 3.0 + I/O Audio HD
Ventilation

1 x 120 arrière

Prix officiel

90€

L'aspect extérieur rappelle bien celui du petit modèle. Vous pouvez le vérifier en consultant le test du Metis par ici. Les dimensions du Styx sont de 335mm de hauteur, 210mm de largeur et 360mm de profondeur, soit respectivement 58, 20 et 106mm de plus.

 

L'ouverture latérale sur le Styx [cliquer pour agrandir]

 

Au Comptoir nous avons eu droit à la version rouge au toujours très bel effet brossé. Si cette couleur ne vous convient pas, il y en aura pour tous les goûts puisque la même palette de couleurs est disponible pour ce modèle. Vous avez du noir, de l'argent, de l'or, du bleu et enfin du vert. Pour tous les goûts, on vous dit.

 

Front panel et top [cliquer pour agrandir]Sur le Styx nous retrouvons le bouton de mise sous tension, cerclé d'une DEL d'activité sur la façade. On perd par contre l'aération sur la gauche au profit d'un panneau plein. À droite la vitre est toujours présente et l'on remarque la fente de sortie pour un lecteur optique slim au format slot-in.


Le top du boîtier accueille la connectique déportée qui se compose ici de deux ports USB 3.0 et des E/S audio. Placé sur l'avant, il laisse l'espace libre à une grille d'aération. A l'arrière se trouve l'emplacement pour un ventilateur (en 120mm), ainsi que cinq slots d'extension. Tout est par contre à l'envers puisque c'est un peu le principe du modèle. On aperçoit aussi sur le haut le connecteur d'alimentation déporté.

Enfin, la dernière face est équipée de quatre pieds en caoutchouc et nous pouvons y voir l'emplacement du bloc d'alimentation placé sur l'avant, un emplacement pour disque dur sur l'arrière et entre les deux de quoi placer un ventilateur de 120mm. C'est tout pour l'extérieur.

 

Alain Terieur

Le plateau de carte mère [cliquer pour agrandir]L'arrière de la carte mère [cliquer pour agrandir]

Plateau et l'arrière de la carte mère. Le SSD passe juste !

 

Pour accéder à l'intérieur, il faudra une nouvelle fois user du tournevis. Quatre vis minuscules tiennent chacun des panneaux, donc attention à ne pas en laisser une s'échapper. En libérant le panneau droit, celui avec la vitre, nous découvrons une plaque de support destinée à accueillir deux unités de stockage (2x3.5 ou 2.5"). Pour pouvoir procéder au montage des éléments internes, il faudra une nouvelle fois utiliser ce bon vieux tournevis. Lorsque la plaque est retirée, l'accès sera plus simple.

 

Le support de stockage [cliquer pour agrandir]L'alim et la baie slim [cliquer pour agrandir]Le ventilateur en extraction [cliquer pour agrandir]

Stockage et ventilation


Le bloc d'alimentation prend place sur un support positionné à l'avant du boîtier. Il ne souffre d'aucune restriction à priori. Le modèle que vous choisirez conditionnera ensuite le choix de la carte graphique. Derrière l'alimentation se trouve l'emplacement du lecteur Slot-in. Le plateau de carte mère permet la mise en place d'un modèle Micro ATX donc, ou Mini ITX. La découpe laissée dans le fond est peu pratique si vous voulez installer votre ventirad après avoir positionné la carte mère. Quelques découpes sont placées autour pour le passage des câbles.

 

styx dimensions


La grille sur le top [cliquer pour agrandir]Sous la grille du haut se cachent deux emplacements pour ventilateurs de 120mm, compatible avec un radiateur de watercooling de 240mm, du moment qu'il n'excède pas les 57mm.


En retournant le boîtier, nous découvrons deux supports pour SSD. Ils sont amovibles pour permettre l'installation des unités. Toutes les unités doivent être fixées à l'aide de vis -oui encore des vis- et les plus gros modèles seront équipés de patins antibruit. On constate ensuite que l'espace est très limité derrière le plateau, ce qui ne facilitera pas le rangement.

 

Le fond du Styx [cliquer pour agrandir]Le montage est particulièrement délicat comme vous pouvez le deviner. On commencera par la mise en place de la carte mère, sans ventirad, et du bloc d'alimentation. Là, comme l'espace est libre, nous en profitons pour câbler la carte. Vient ensuite la mise en place du C1. Procéder à l'inverse aurait été impossible comme vous pouvez le voir. Le SSD est placé à l'arrière sur le support du haut, tandis que le disque dur prendra place sur la plaque dédiée. Le Bloc Silverstone possède des nappes plates ce qui permet de limiter l'espace occupé à l'arrière. Vient ensuite la mise en place du GPU. Le système de fixation est le même que sur le Metis, donc rien de novateur. Maintenant que tout est installé et câblé, il faut remonter le bazar, en prenant soin de ranger au mieux le surplus de fils pour ne pas entraver la bonne circulation de l'air. Armez-vous ensuite de votre plus beau tournevis pour finaliser l'installation.

 

Du côté des contraintes, le Styx n'est pas trop mal loti. 180mm sont disponible pour le ventirad, 280mm pour la carte graphique, alors que le bloc n'est pas limité. Quant au tarif, il est de 90€ et l'engin est doit être disponible depuis septembre. Force est de constater qu'il se fait plutôt discret. Maintenant que vous savez tout sur lui, Il est temps de faire bouillir le Styx.




Un poil avant ?

L'API WebExtensions de Mozilla arrivera avec Firefox 48

Un peu plus tard ...

Petite analyse hardware Steam d'avant Noël

Les 9 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !