• Verdict

Avant d'entrer dans le vif du sujet, signalons que les cartes testées ce jour permettent de jouer très correctement en FHD sous réserve d’accepter des compromis plus ou moins importants sur les effets graphiques selon les jeux. Ainsi, GTA V vous proposera un très bon rendu rendu (options sur "très élevées") couplé à un taux d'image par seconde très satisfaisant (~60 i/s) à condition d'accepter de se passer de MSAA. Il en est de même pour Dirt Rally (Ultra+MSAA 4x @55 i/s sur 1050) mais Il faudra souvent se contenter de réglages "moyens" voir faibles avec certains titres gourmands (Ashes of the Singularity, Deus Ex Mankind Divided, Ghost Recon Wildlands, The Witcher 3). Côté e-sport, aucun souci "tout à fond" y compris en QHD. 

 

Alors que penser du duel en entrée de gamme joueur opposant les GTX 1050 et RX 560 ? Si l'on se base sur les prestations pures, l'avantage est du côté des verts sans l'ombre d'un doute. Certes, la version pleine et entière de Polaris 11 (oups 21) se montre plus compétitive que la version castrée embarquée sur la RX 460, mais c'est insuffisant pour revenir au niveau du GP107 bridé utilisé par les GTX 1050. On nuancera ce propos par le fait que l'écart, aux alentours de 10 %, n'est pas non plus abyssal et que lorsque les jeux utilisent DX12 ou Vulkan, le petit GPU d'AMD peut à ce moment se montrer un redoutable compétiteur. Ces situations restent cependant trop peu fréquentes pour inverser la tendance. 

 

L'efficacité énergétique est également prise à défaut sur Polaris 11/21 (et dire qu'AMD ne se privait pas de teasing sur le sujet en indiquant que ce dernier dominerait une GTX 950 à ce niveau, le graphique page précédente permet de confronter à la réalité une telle assertion), ce qui peut avoir un impact significatif sur les nuisances sonores en charge comme nous avons pu le mesurer. Tout cela dépend bien entendu de la qualité du refroidisseur embarqué, mais en entrée de gamme, les prix sont souvent tirés au maximum, refroidir 60 ou 100 W ce n'est pas exactement la même chose, et cela se ressent souvent au niveau des nuisances sonores, malheureusement.

 

Reste à trancher également l'épineuse question de la quantité de mémoire embarquée : 2 Go ou 4 Go ? Sur RX 560, ce sont au minimum 20 à 25 € supplémentaires qui seront nécessaires, et du côté de la concurrence, c'est un surcoût d'une trentaine d'euros mais avec à la clef, non plus une GTX 1050, mais une GTX 1050 Ti qui est pour le coup notablement plus rapide ! À l'heure actuelle, seuls quelques jeux sont limités par 2 Go avec un niveau de détails compatible avec ces cartes, mais qu'en sera-t-il dans quelques temps ? Nous n'avons malheureusement pas la réponse, on pourra tout de même avancer que 4 Go mémoire sont utiles dès à présent pour augmenter la taille des textures dans les jeux sans dégrader les performances. 

 

rx560gtx1050

• RX 560 vs GTX 1050

Les premiers prix pour une RX 560 en version 2 Go (qui ne devait théoriquement pas exister) commencent légèrement au-dessus de 100 € (chez Sapphire comme presque toujours), il en faut une vingtaine de plus pour une GTX 1050 qui profite toutefois de Rocket League offert jusqu'au 25/09, de quoi compenser environ la moitié pour quelqu'un intéressé par ce jeu. Un budget très serré optera en définitive plutôt pour la solution d'AMD, surtout si le rafraîchissement variable est recherché du fait du différentiel entre Freesync et G-Sync. Toutefois, vu le surcoût engendré par ces moniteurs, il est probable que la majorité des acquéreurs de ce type de cartes n'utilise ni l'un ni l'autre, pourtant très utiles avec ces dernières ! La GTX 1050 aura la préférence de ceux qui veulent un peu plus de performances ou se passer de cordon d'alimentation externe, chose désormais impossible sur RX 560 (officiellement).  

 

Le cas des versions 4 Go de la RX 560 mérite de son côté mûre réflexion : pour un prix similaire aux GTX 1050, la quantité mémoire est donc doublée, mais les performances restent en retrait et elles obligent toujours à l'utilisation d'une alimentation externe du fait d'une consommation nettement supérieure. On en revient donc à l'utilité ou non des 4 Go, surtout avec un GPU pas particulièrement véloce. Qui plus est, cette hausse de tarif les rapproche sensiblement des 1050 Ti, combinant 4 Go et performances nettement supérieures (+25 %). En définitive, sauf à vouloir disposer impérativement d'une solution AMD (pour Freesync par exemple), à ce tarif il nous est beaucoup plus difficile de trouver des arguments pertinents en faveur de la RX 560, qui paie un GPU un peu trop juste face au concurrent à iso-tarif

 

Le prix est indubitablement le nerf de la guerre dans cette gamme de cartes et c'est là que le bât blesse pour une carte telle que la RX 560 Strix Gaming OC. On apprécie énormément l'arrêt des ventilateurs au repos, mais c'est malheureusement le seul atout qu'on pourra lui trouver face à une GTX 1050 Ti d'entrée de gamme qui proposera un niveau de performance largement supérieur, des nuisances en charge et une consommation moindres et ce pour un tarif similaire. C'est d'ailleurs le risque de toute cette gamme de cartes, à savoir s'embourgeoiser pour finalement se rapprocher trop près des premiers prix de la gamme supérieure (le mythe d'Icare se brûlant les ailes à vouloir voler trop près du Soleil), en risquant donc de perdre leur intérêt premier, qui est, avant tout autre considération, le tarif. La folie du mining a quelque peu éloigné le Soleil, mais pour combien de temps ?

 

Finissons par les GTX 1050 qui ont l'avantage de proposer de nombreuses configurations : avec connecteur d'alimentation externe pour un overclocking plus poussé, sans pour une intégration plus aisée, avec refroidisseur simple ou double slot, Low Profile, etc. Bref, le choix est varié, les performances supérieures à la concurrence, la consommation sous contrôle, mais il est difficile de ne pas pointer du doigt un tarif qui devrait, pour les premiers prix, s'aligner à minima sur les RX 560 2 Go les moins chères. En effet, malgré un GPU légèrement plus grand (mais utilisé en version partiellement active ici contre complète à la RX 560), le design simplifié de l'étage d'alimentation et des refroidisseurs face à la concurrence devrait permettre un placement plus agressif de ces modèles. À l'instar des RX 560, le tarif doit être significativement moins élevé que celui d'une 1050 Ti pour conserver un intérêt à la GTX 1050, et seules les versions premier prix sont donc réellement dignes d'intérêt !


Logo Asus Logo G Skill logo Intel kfa2 40 nvidia 40amd 40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test




Les 11 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
prévention anti troll, loguez-vous !ouverts aux ragoteurs logués