• Asus Phoenix GTX 1050

NVIDIA nous a fait parvenir, il y a quelque temps déjà, une GTX 1050 réalisée par Asus. Elle répond à la désignation Phoenix et correspond à la série "compact" du constructeur. Son design, relativement simple, est toutefois agréable à l’œil avec un ventilateur axial de 75 mm au sein d'un carter en plastique noir. La carte mesure à peine moins de 19 cm entre l'équerre de fixation et l'autre extrémité. C'est également un poids plume avec uniquement 292 grammes sur la balance. La face arrière laisse apparaître le PCB nu, tout de noir vêtu lui aussi. À l'instar des GTX 1060 et 1050 Ti, le connecteur SLi est aux abonnés absents puisque NVIDIA le réserve exclusivement à ses cartes haut de gamme à présent.

 

Asus Phoenix GTX 1050 face avant [cliquer pour agrandir]Asus Phoenix GTX 1050 face arrière [cliquer pour agrandir]

Asus Phoenix GTX 1050 - faces avant et arrière

 

La carte utilise une équerre de fixation à 2 slots, celui supérieur étant ajouré pour l'extraction du flux d'air, forcément très limité avec un ventilateur axial. Le panel de connexion est composé d'un HDMI 2.0b et d'un Display Port (jusqu'à 1.4 Ready) nécessaire pour profiter du HDR en 4K, ainsi que d'un DVI-D Dual Link (exit le VGA via adaptateur donc). La tranche de la carte laisse apparaître une partie du refroidisseur circulaire sous le carter plastique, et il n'y a aucune LED ce qui en 2016/17, mérite d'être souligné ! Elle n'a, comme de nombreuses GTX 1050, pas besoin de connecteur d'alimentation additionnel.

 

 

Asus Phoenix GTX 1050 connecteurs vidéo [cliquer pour agrandir]Asus Phoenix GTX 1050 tranche [cliquer pour agrandir]

Connectique et vue de côté

 

Le radiateur ressemble beaucoup à ceux utilisés par Intel pour ses CPU : un bloc d'aluminium circulaire au centre duquel rayonnent des ailettes en aluminium prolongeant la forme ovoïde. Il est recouvert d'un film plastique transparent évitant les éventuels court-circuits avec les composants électroniques affleurant à la surface du PCB, une petite découpe carrée permettant juste le contact entre le die du GPU et ce refroidisseur. C'est donc très simple, pas même un insert en cuivre pour le GPU et s'explique par la consommation annoncée très réduite du GP107. Les puces mémoires ne disposent pas de dissipateurs dédiés et ne peuvent profiter du flux d'air en provenance du ventilateur du fait de la protection plastique, contrairement aux composants de puissance, suffisamment décalés vers l'équerre. Le ventirad retiré laisse apparaître un PCB fort dépouillé avec au centre le GP107 entouré de 4 puces mémoire.

 

Asus Phoenix GTX 1050 radiateur [cliquer pour agrandir]Asus Phoenix GTX 1050 PCB [cliquer pour agrandir]

Le refroidisseur et le PCB

 

Le GPU est référencé GP107-300-A1, indiquant une puce partiellement activée et sans grande difficulté de mise au point. Les puces mémoires de 4 Gigabits sont d'origine SK hynix et certifiées à 6 Gbps : à l'instar des RX 460, on retrouve donc ici aussi des puces overclockées pour atteindre les 7 Gbps. Le packaging GPU conserve une taille classique pour cette gamme : 29 x 29 mm, NVIDIA n'a donc pas suivi AMD dans la miniaturisation (24,5 x 24,5 mm pour P11). L'étage d'alimentation composé de 3 phases pour le GPU plus une pour la mémoire (en bout de PCB), devrait s'avérer plus que suffisant pour un GPU annoncé comme très mesuré au niveau de sa consommation.

 

Asus Phoenix GTX 1050 : GPU et mémoire [cliquer pour agrandir]Asus Phoenix GTX 1050 : étage d'alimentation [cliquer pour agrandir]

GPU, GDDR5 et étage d'alimentation

 

Poursuivons la description de notre carte au travers de GPU-Z : l'Asus Phoenix GTX 1050 utilise une puce incomplète (désactivation d'un SM), comprenant donc 640 unités de calcul, 40 TMU et 32 ROP. Du côté des fréquences, le GPU mouline à 1455 MHz en boost soit la valeur spécifiée par NVIDIA. Côté mémoire, Asus respecte là aussi scrupuleusement les spécifications du caméléon pour la 1050, à savoir 2 Go adressés en 128-bit et cadencés à 1,75 GHz.

 

GPU-Z Asus Phoenix GTX 1050 : fréquences et caractéristiques

GPU-Z de l'Asus Phoenix GTX 1050

 

Au repos, la fréquence GPU se limite à 139 MHz soit la valeur traditionnelle des GeFORCE dans ces conditions. Pour la mémoire, on retrouve là aussi les classiques 202,5 MHz associés à la GDDR5 dans ce mode chez les verts. En charge 3D cette fois, le maximum que nous ayons pu noter est de 1683 MHz, soit bien au-delà du boost moyen annoncé. Toutefois, GPU Boost 3.0 oblige, cette dernière sera largement amputée en charge avec la montée en température et du fait de la limite de consommation. Nous vérifierons l'impact réel sur la fréquence en page 15.

 

GPU-Z Asus Phoenix GTX 1050 : fréquences au reposGPU-Z Asus Phoenix GTX 1050 : fréquences Boost max.

Fréquences au repos et en charge

 

C'est tout pour cette carte, poursuivons page suivante avec une seconde GTX 1050 un peu plus originale.




Les 8 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
prévention anti troll, loguez-vous !ouverts aux ragoteurs logués