COMPTOIR

AMD lançait officiellement son FSR 2.0 aujourd'hui, et c'est DeathLoop le premier qui sort les marrons du feu. Pour rappel, cet upscaling adopte une philosophie temporelle, qui permet donc d'inclure une notion de mouvement absente du FSR 1.0. Le chemin technique emprunté par les rouges est donc identique à celui des verts, qui avaient eu la même réflexion quelque temps auparavant. Toutefois, ce sont toujours les unités de calcul classiques qui feront le job, si on s'attend à ce que le phénomène de flou soit drastiquement réduit, on ne s'attend pas à ce que le FSR 2.0 fasse un rendu aussi complet des détails que ne le fait le DLSS 2 avec les tensor cores.

 

TPU a fait son test, mettant aux prises DLSS 2 et FSR 2. Globalement, c'est très proche. Mais quand on utilise l'outil de comparaison du site, en mettant les images aux mêmes définitions que la capture, on voit encore que le FSR 2.0 lisse un peu les surfaces, et ampute des pixels dans la restitution des éléments, comme les câbles électriques par exemple. Si on veut voir le détail, c'est pas encore au niveau, mais en mouvement et dans l'ensemble, le résultat est quand même d'un bon niveau, et meilleur indéniablement que le FSR 1.0. Cette technique pompant de la ressource en transistor, a fortiori quand ceux-ci ne sont pas définis pour une tâche spécialisée, il faudra a minima du Polaris ou du Pascal pour l'activer sans sacrifier les performances. Bien joué néanmoins, car le travail est fait.

 

amd nvidia ruby

 

Un poil avant ?

Un pilote miracle DX11 chez AMD !

Un peu plus tard ...

Rose is back : Powercolor sort une RX 6650 XT au look spécial !

Voilà une première analyse du FSR 2.0. C'est bien mieux que le 1.0, mais c'est encore perfectible !

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 12 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !