• les Présentations

ZzZz Domination G21 Fashion Office Dazzle Color Keyboard
Dimensions 440 x 127 x 30 mm
Poids 530 g
Couleur Blanc ou noir
Format

QWERTY

104 touches

Commutateurs À membrane
Rétroéclairage

oui, 5 LEDs

Pas les touches

USB Câble USB 2.0
Tarif 9,99 €
Garantie

2 ans

On ne va pas mentir, on était un peu surpris de voir que le clavier est arrivé entier, après plusieurs semaines de transport depuis un pays lointain. Apparemment, tous les acheteurs n'auraient pas eu cette "chance". Le clavier arrive dans un carton faiblement protégé, pour le transport emballé dans une simple enveloppe plastifiée. Heureusement, tout était en ordre et fonctionnel. Au premier coup d’œil, on découvre ensuite que le clavier correspond relativement bien à l'image affichée sur le site de vente, du moins dans sa forme. Par contre, nos narines ont d'emblée été frappées par l'odeur de plastique assez forte, parait-il, typique du plastique recyclé. Ça va mieux après quelques jours, mais l'odeur se laissera toujours un peu se sentir en rapprochant son nez du clavier, parfait pour sa dose journalière ! Pas sûr que ce soit idéal sur le long terme... Un clavier à utiliser de préférence avec un respirateur 3M ?

 

g21 fashion office dazzle color keyboard [cliquer pour agrandir]

 

g21 fashion office dazzle color keyboard [cliquer pour agrandir]

 

À ce prix-là, pas de surprise, le plastique ABS utilisé est léger, fin, lisse et relativement fragile — on est prêt à parier qu'une force raisonnable suffirait pour plier le clavier à la main (mais non, on n'a pas essayé, on aurait dû ?). N'attendez pas non plus un câble joliment tressé, le cordon USB 2.0 est a priori en PVC avec des rainures. Étrangement, celui-ci parait même de bonne facture et assez résistant. Que dire des capuchons ? À notre surprise, ils sont entièrement noirs, y compris sous la jupe (des marques plus réputées n'en on pas fait autant), leur surface est légèrement rugueuse. Pas de caractères engravés ou marqués au laser, c'est très visiblement de l'imprimé, ce qui n'annonce pas une durabilité particulièrement folle. Cela dit, tournevis en main, ça semblait tout de même assez résistant aux rayures.

 

g21 fashion office dazzle color keyboard [cliquer pour agrandir]

 

À l'allumage, les LEDs ne s'allumeront pas automatiquement, il faut pour cela appuyer sur le bouton Screen Lock avec le p'tit symbole du soleil, et hop, lumière — enfin, si peu ! En effet, contrairement à ce que suggèrent les images "officielles" (ci-dessous) du produit, en réalité le clavier ne dispose que de 5 LEDs répartis le long de la partie basse du clavier. Nous n'avons pas réussi à trouver s'il est possible de les régler ou changer les couleurs, c'est pourtant ce qu'affirme le blabla du vendeur. Il faut donc se satisfaire des 5 LED fixes, soit une verte, deux rouges, et deux bleues — exactement le même ordre comme sur les images « officielles », mais avec une diffusion clairement moins « fashion dazzling » qu'anticipé. Les caractères des capuchons n'étant pas translucides, car imprimés, on ne considérera pas ce clavier comme étant rétroéclairé.

 

clavier g21 fashion office dazzle color keyboard marketing cdh

Le marketing...

 

g21 fashion office dazzle color keyboard [cliquer pour agrandir]

...VS La réalité !

 

Pour finir ce tour visuel du propriétaire, direction l'arrière, où l'on ne trouvera pas de rehausse. L'inclinaison fixe d'origine est d'environ 5° et la hauteur des touches est standard, la norme pour un clavier contemporain. Un hub USB ? Non, bien sûr que non. Raccourcis multimédias ou macros ? Non plus. On y verra tout de même les 3 indicateurs habituels de verrouillage ordinairement positionnés dans leur coin en haut à droite, mais dont les LEDs sont tellement basses qu'elles en sont invisibles du champ de vision depuis l'angle d'une position assise, il faut se placer presque verticalement au clavier pour les voir.

 

g21 fashion office dazzle color keyboard [cliquer pour agrandir]g21 fashion office dazzle color keyboard [cliquer pour agrandir]

 

À l'usage ?

Décrit dans son titre de référencement comme un clavier mécanique, puis comme clavier "semi-mécanique de technologie membrane" dans la description, il s'agit en réalité d'un clavier à membrane parfaitement ordinaire, comme on peut parfois encore en trouver. Un fonctionnement depuis un moment délaissé en faveur du mécanique. Ce genre de clavier utilise généralement plusieurs couches de feuilles de plastiques (souvent du polyester PET) transparentes imprimées, et l'activation de chaque touche se fait par la pression d'un dôme en caoutchouc placé sur un circuit imprimé.

 

Caractéristique d'un clavier à membrane, il faut ici complètement enfoncer la touche pour son activation, heureusement la course n'est pas très longue. La frappe est dure et semble nécessiter au moins autant de force moyenne qu'un MX Green de Cherry (80 cN) — un point difficilement mesurable et très subjectif, mais vous avez compris l'idée, ce G21 Fashion Office Dazzle Color Keyboard peut effectivement se révéler fatiguant à la longue. Toutefois, les oreilles seront épargnées, elles. L'un des avantages du clavier à membrane face à l’alternative purement mécanique est celui du bruit, le bruit d'activation étant en partie absorbé par le dôme en caoutchouc et le reste du clavier. C'est bien le cas aussi sur ce celui-ci, avec un bruit assez sourd et pas forcément désagréable.

 

g21 fashion office dazzle color keyboard [cliquer pour agrandir]

Un logo autocollé faisant penser au constructeur automobile Lada Jaguar

 

Au quotidien, en fermant les yeux et en gardant son nez à distance, le G21 fut un clavier à membrane comme d'autres, certes avec un layout US 104 touches auquel il faut au préalable s'habituer si ce n'est déjà le cas. Toutes les touches fonctionnaient et remplissaient bien la fonction annoncée par le capuchon. Avec une frappe stable, mais dure, le clavier ne s'est pas révélé être le plus agréable pour rédiger de grands textes (et vous savez qu'on aime ça, parfois), en provenance d'un Corsair K100 très vif, la différence est...flagrante.

En jeu, où l'on ne presse pas forcément toujours beaucoup de touches à la minute et si l'on n'est pas trop trop exigeant, on arriverait parfois presque à oublier qu'il s'agit d'un clavier à 9,99 €. Bien entendu, il n'y a pas de notion ici de N-Key Rollover (NKRO) ni d'un taux d'interrogation à 1000 Hz. Le clavier n'embarque aucune puce ARM Cortex, ce qui veut dire que c'est Windows qui gère absolument tout, et le taux d'interrogation par défaut du port USB est donc de 125 Hz. Bref, il ne faut pas trop en demander et éviter les jeux trop nerveux. 




Un poil avant ?

Pas doué pour mettre de la pâte thermique ? Il y a une solution magique !

Un peu plus tard ...

MODDING • Greenhorn Dragon

Les 6 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !