• présentation

 

La façade du Syncro Q704 [cliquer pour agrandir]Et l'arrière qui trahit le Reverse ATX [cliquer pour agrandir]

Le Seasonic Syncro Q704

 

Seasonic Syncro Q704

COULEUR Noir
FAMILLE

moyen tour

DIMENSIONS (EN MM)

537 x 234 x 493

POIDS

12.5 kg

MATÉRIAUX Aluminium, acier, verre trempé, plastique
FORMATS DE CARTE

E-ATX / ATX / Micro ATX / Mini ITX

BAIES 5,25" 0
BAIES 3,5" 2
BAIES 2,5" 3
SLOTS PCI 7
RESTRICTIONS

CPU : 185 mm

GPU : 345 mm

PSU : 280 mm

CONNECTIQUE EN FAÇADE 1xUSB 3.1 Type-C / 2xUSB 3.0/ I/O Audio
VENTILATION FOURNIE

4 x Nidec-120 (2200 tr/min)

PRIX OFFICIEL

359,90 €

Pour sa première itération, Seasonic la joue sobre, presque austère. Le Syncro Q704 se présente sous la forme d'un boîtier ATX généreux, mesurant 537 mm de hauteur, 234 mm de largeur et 493 mm de profondeur. La marque abusera du plastique, de l'acier, de l'aluminium et du verre trempé ici, ce qui porte le poids du modèle à 12,5 kg à vide.

 

Panneau ouvert et filtre à poussière [cliquer pour agrandir]

 

La façade du boîtier se découpe en deux parties. La première est une plaque d'aluminium brossé de 3 mm d'épaisseur qui vient recouvrir en partie l'aération avant. Elle se voit marquée par le sceau de son créateur sur sa partie basse. Une seconde plaque d'aluminium vient recouvrir en partie le côté droit de la face avant. Derrière cette abondance d'aluminium se trouve un filtre à poussière extractible placé sur un support en plastique, et qui protège l'entrée d'air du châssis.

 

La face avant et ce qui se cache derrière [cliquer pour agrandir]

La façade du Seasonic

 

Filtre et connectique externe sur le haut [cliquer pour agrandir]Le dessus du boîtier est recouvert sur ses deux tiers d'un large filtre à poussière. La connectique externe se trouve sur la partie gauche et se compose des boutons de mise en marche, des E/S audio, de deux ports USB 3.0 et d'un port USB Type-C placé à la file indienne. Le nom de la série figure lui sur un support plastique à l'avant et tous les trous sont protégés par un capuchon en caoutchouc.

 

L'arrière nous en dit long sur le choix qu'a fait Seasonic. En effet, si l'alimentation prend place sur le fond, on trouve juste au-dessus l'I/O Shield de la carte mère, ainsi qu'un emplacement de ventilateur (120/140 mm). Les slots PCIe sont placés juste au-dessus. Vous l'aurez compris, nous avons affaire à du revers ATX.

 

Le côté ouvert [cliquer pour agrandir]Sur la droite nous trouvons un panneau en verre trempé plein format posé sur des charnières. On remarque également que la petite plaque d'aluminium de la face avant est en fait solidaire du panneau de verre et permet de maintenir en place le filtre.

 

Du côté gauche nous avons un panneau d'acier maintenu à l'arrière par des vis à main. Ce panneau a la particularité d'avoir une ouverture franche sur sa partie avant. Par cette ouverture nous voyons un capot en plastique portant le nom de marque. Enfin, sous le châssis vous trouverez deux gros pieds en aluminium brossé et un filtre à poussière amovible.

 

syncro q704 dimensions

 

• alain térrieur

 

Côté carte mère, c'est du Reverse ATX qu'on vous a dit ! [cliquer pour agrandir]Derrière le plateau cette fois [cliquer pour agrandir]

Côté plateau et arrière du châssis

 

Pour nous frayer un passage dans le Syncro Q704, nous devons tirer sur le panneau en verre. Il est maintenu par deux aimants et un ergot, placés à l'avant. On remarque ensuite que le filtre à poussière est lui aussi maintenu par des aimants placé dans le fond de son logement.

 

La ventilation survitaminée  [cliquer pour agrandir]L'intérieur du boîtier est à l'envers; pas de surprise donc puisque l'agencement extérieur trahissait déjà le format reverse ATX. Nous découvrons ensuite la ventilation placée derrière la façade. Il s'agit de trois modèles de 120 mm produits en collaboration avec la société Nidec. De ce que l'on sait, ils tourneront à 2200 tr/min environ et c'est tout. Avant d'arriver au plateau nous trouvons un espace plan, disposant de deux petites ouvertures non protégées et une baie de stockage pour deux disques durs sur le fond ; le reste étant couvert d'un cache aéré portant le logo de la marque.

 

Le plateau de carte mère inversé est assez simple finalement, puisqu'il dispose d'une large ouverture pour le passage de la backplate et de passages de câbles non protégés sur son pourtour (six au total). Nous remarquons que le boîtier est pensé pour accueillir une alimentation standard, donc pas de panique si la Syncro Connect ne vous intéresse pas. En revanche, ce qu'il faut savoir c'est que pour le marché européen, la marque "bundelise" d'office le lot qu'il est donc, en théorie, impossible de dissocier. De l'autre côté de l'Atlantique, le lot est séparé systématiquement.

 

Les supports de SSD [cliquer pour agrandir]Pour terminer la visite de ce côté, nous découvrons le quatrième ventilateur de 120 mm placé en extraction et les slots d'extension.

 

Derrière le plateau, point de folie. Nous avons trois supports de 2.5" placés sur la partie haute du plateau et c'est tout. Vers l'avant se trouve le compartiment que l'on aperçoit de l'extérieur. Il permet de ranger le câblage. L'ensemble est maintenu par des vis, mais est également équipé d'aimants, afin de ne pas avoir à jouer du tournevis si vous trifouillez souvent votre machine. Cet emplacement servira également à installer le Connect Module de l'alimentation si vous l'utilisez (ce serait dommage de ne pas le faire puisqu'elle est livrée)

 

Le bloc d'alimentation livré [cliquer pour agrandir]

 Le bloc Syncro Connect de 650 W

 

Concernant l'alimentation, il s'agit d'une Syncro-DGC-650. Elle est basée sur un bloc Prime GX 650 certifié 80Plus Gold. Le câblage est modifié pour permettre de la raccorder au Connect Module. Ce boîtier de 30 cm x 10 cm centralise toute la connectique. En plus de tous les raccords habituels que l'on trouve sur un bloc d'alimentation "standard" et modulaire, vous trouverez de quoi alimenter ventilateurs et éclairage aRGB. Pour se faire, Seasonic livre des câbles de synchronisation pour votre carte mère. En d'autres mots, vous disposez d'un système complet et simple à mettre en place, du moment que vous avez la place pour l'installer.

 

Connectique pour le raccord du bloc, la ventilation, l'éclairage et les SATA/Molex [cliquer pour agrandir]PCIe, SATA, GPU, EPS-12V, ATX 24 broches de ce côté [cliquer pour agrandir]

Le Connect Module

 

la mise en place

L'intérieur, encore [cliquer pour agrandir]Et en parlant d'installation, la mise en oeuvre ici n'oppose que peu de résistance si ce n'est que tout est à l'envers. La grosse particularité viendra du raccordement des éléments à l'alimentation. Une fois le Connect Module en place, toutes les connectiques de la carte mère tombent parfaitement. Nous utiliserons le module pour la gestion de la ventilation. Dans ce cas, nous branchons les ventilateurs sur le HUB dédié. Cependant, nous devons rallonger celui du ventilateur arrière, trop court pour atteindre son emplacement. Ensuite, à l'aide du câble de synchro PWM, nous branchons le module à un connecteur 4 pins de notre carte mère. Nous aurions fait de même pour le RGB si nécessaire.

 

Le module d'alimentation en place [cliquer pour agrandir]Concernant les emplacements disponibles, vous aurez de quoi installer plus de ventilation sur le dessus avec un espace capable de supporter jusqu'à trois ventilateurs de 120/140 mm supplémentaires. Bien évidemment tout l'espace est compatible watercooling. Vous avez de quoi installer deux radiateurs de 360 mm à l'avant et sur le dessus, et un petit 120 sur l'arrière. Aucune contrainte particulière n'est a noter ici puisque le modèle peu ingurgiter 280 mm d'alimentation, 345 mm de carte graphique et 185 mm de dissipateur CPU.

 

Belle bête que nous propose Seasonic, soignée dans le choix de ses matériaux et surtout livrée avec une alimentation spécifique de 650 W. Le prix sera donc en conséquence, à savoir 200.. non 300... non 359,90 € officiellement ! Autant dire qu'à ce stade ça pique bien les fesses. Espérons que les performances tiennent la route, et c'est ce que nous allons vérifier.




Un poil avant ?

GIGABYTE enregistre la RX 6600 XT

Un peu plus tard ...

NVIDIA Canvas : le gauGAN est de retour, dans une application dédiée !

Les 5 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !