• Intel X25-M "Postville" (160 Go)

A son lancement, le X25-M a impressionné tout le monde avec des débits pharaoniques en lecture obtenus par le biais de puces MLC et d'un contrôleur maison à 10 canaux. Côté écriture, c'était beaucoup moins impressionnant, toutefois bien suffisant dans la plupart des cas. Mais bien vite des problèmes de pertes de performance très marquées au cours du temps nécessitant un secure erase du SSD pour retrouver son niveau optimal ont entâché ce X25-M. Intel qui a d'abord fait la sourde oreille, a finalement réagi via un firmware corrigeant ce point. Entre temps de nouveaux SSD à base de controleur Indilinx Barefoot ont été commercialisés avec des performances proches voire supérieures dans certains domaines mais surtout un prix au Go bien plus avantageux...

 

Il était temps pour Intel de réagir, c'est le cas aujourd'hui avec une nouvelle révision de son X25-M dénommée "Postville" que nous testons ici en version 160 Go. Le nom reste identique mais la référénce change légèrement, cette nouvelle révision finissant par G2Gx contre G1Gx au premier X25-M. Attention donc aux éventuelles méprises, bien que le risque est pratiquement inexistant à l'heure actuelle sur le marché du neuf avec l'arrêt de la commercialisation de la première série. Esthétiquement, ce modèle 2.5" (X25 oblige) se différencie toutefois facilement du précédent par une coque en aluminium conservant les couleurs du métal alors que le X25-M originel utilisait une teinte noire. On est toutefois quelque peu déçu par la qualité de finition de la partie inférieure de la coque comme en témoigne la photo correspondante...

 

recto - Intel x25-m postville 160 Go [cliquer pour agrandir] verso - Intel x25-m postville 160 Go [cliquer pour agrandir] recto pcb - Intel x25-m postville 160 Go [cliquer pour agrandir] verso pcb - Intel x25-m postville 160 Go [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 

Côté PCB, la principale différence provient du fait que sur les versions 80 comme 160, une seule face est utilisée alors qu'il en fallait 2 sur la première révision et ce dans les 2 capacités. Les puces Micron/Intel (partenariat des deux sociétés dans le domaine des puces Flash) sont au nombre de 10 (une par canal mémoire) et sont produites à l'aide du nouveau procédé de gravure 34nm (50nm auparavant) du tandem. La référence du contrôleur évolue également légèrement sans que l'on connaisse précisément tous les tenants et aboutissants de cette révision. Dernier point notable, le cache externe passe de 16 à 32 Mo via une puce Micron de cette capacité et non plus Samsung comme c'était le cas pour les premiers X25-M.

 

Voilà pour la description physique de ce nouveau X25-M que l'on différenciera dans les graphiques par la mention G2. Que peut-on tirer de HDTune et CrystalDiskmark? Le firmware utilisé (02G9) n'est pas le dernier disponible puisque Intel nous a prêté ce SSD pour test en fin d'été et que depuis le firmware gérant le TRIM et améliorant les performances en écriture séquentielle de ce modèle 160 a été lancé. Pour avoir testé les différents firmware sur le modèle 80 Go les performances sont similaires, toutefois dès que nous pourront récupérer un modèle 160 Go nous le restesterons avec le dernier firmware.

 

HDtune info - Intel x25-m postville 160 Go [cliquer pour agrandir] HDtune read - Intel x25-m postville 160 Go [cliquer pour agrandir] HDtune write - Intel x25-m postville 160 Go [cliquer pour agrandir] crystaldiskmark - Intel x25-m postville 160 Go [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 

Afin de confirmer ces premières impressions, voici les courbes de lecture et écriture obtenues à l'aide de IOMeter en fonction de la taille des fichiers manipulés. En lecture, que ce soit en accès aléatoires ou séquentiels, les résultats sont les meilleurs obtenus parmi notre panel, exclusions faite des SSD à base de puces SLC en aléatoire.

 

En écriture cette fois, le débit séquentiel maximum est en très légère progression par rapport à la première révision, mais toujours très loin des ténors à ce niveau ! Ceci dit, ce point est toujours peu pénalisant à l'heure actuelle vu l'usage réservé aux SSD (principalement l'OS+applis) et compte tenu de leurs tailles relativement limitées face aux HDD, qui plus est Intel annonce un gain de 20 Mo/s à ce niveau avec le nouveau firmware. Plus important, les écritures de petits fichiers sont à nouveau dans le haut du tableau, la réactivité du système n'en sera que plus importante lors de ce genre d'opérations traditionnellement gros point faible des SDD.

 

courbes lecture et écriture IOmeter - Intel x25-m postville 160 Go [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour resserrer l'échelle sur les 8 premiers Ko

 

Les résultats plus pratiques simulés par PCMark Vantage confirment la domination d'Intel avec ce X25-M nouvelle génération, ce dernier dépasse très légèrement son prédécesseur. Côté fragmentation, après notre séance de torture, on se retrouve avec des pertes dépassant les 40%, mais rappelons que cette situation est provoquée artificiellement par un test très spécifique et ce de manière continue et soutenue. Le SSD se "réorganise" et retrouve progressivement ses performances d'origine en repassant à une utilisation plus "classique". La situation présentée ici constitue donc le pire cas envisageable, de plus Intel a apporté la gestion du TRIM (avec les 2 derniers firmware) qui  permet de recouvrer dés qu'il est invoqué par l'OS ou un utilitaire dédié (pour Vista/XP) les performances optimales du SSD.

 

récapitulatif des performances - Intel x25-m postville 160 Go [cliquer pour agrandir] impact de la fragmentation - Intel x25-m postville 160 Go [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 


• Bilan

Notre verdict concernant ce SSD est le suivant : Intel a repris les excellentes bases du X25-M, le passage à un procédé de fabrication 34nm pour les puces MLC a permis de réduire la consommation mais surtout le coût au Go qui n'était plus vraiment concurrentiel face aux SSD à base d'Indilinx Barefoot. Ce problème à présent résolu, le fait est que cette version 160 Go place le ticket d'entrée bien plus haut que le modèle 80 Go, le gain annoncé au niveau de l'écriture séquentielle pourra aider à faire passer un peu la pilule même si en usage courant cela n'aura qu'un impact infime. Cette capacité pourra paraitre aussi plus adaptée pour un portable ne pouvant adjoindre un second disque pour le stockage.

 

Nous attribuons au final à nouveau la note de 5 étoiles à ce SSD, il reprend les bases de la version 80 Go en améliorant légèrement les performances et doublant la capacité. Ceux qui peuvent investir plus de 400€ dans un SSD apprécieront ces petits plus, les autres n'ayant pas besoin d'une telle capacité pourront sans regret se tourner vers le modèle 80 Go bien plus accessible.

 

note - Intel x25-m postville 160 Go

Retour au Comparatif SSD

Yapa de ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !