• Indices comparatifs

Même si le résultat de chaque test est plus important et judicieux qu'un indice global, qui par essence ne traduit que le comportement moyen des solutions évaluées ici avec ce panel de jeux (et les scènes retenues parmi ces derniers) masquant ainsi des résultats bien différents selon les situations de test, ce dernier permet toutefois en un coup d’œil d'établir une hiérarchie. Voyons donc comment se comportent les nouvelles venues : nous avons pour cela réalisé des indices pondérés de chaque jeu et exprimé les résultats en attribuant la valeur 100 à la GTX 1070 FE.
 MAJ du 20/11/17 : suite à la correction du bug sous Wolfenstein II pour les RADEON avec la scène Manhattan, il est plus pertinent de prendre l'indice "Roswell" pour référence, nous laissons toutefois pour mémoire le texte et les graphiques avant correction du bug. 

En QHD sur cet indice moyen, la GTX 1070 Ti Founders Edition devance la GTX 1070 FE de 14,7 %, soit un écart significatif lui permettant de prendre l'ascendant (8%) sur un modèle overclocké tel la Strix Gaming d'Asus. Cela la rapproche d'ailleurs dangereusement de la GTX 1080 FE, qui ne conserve que 6,5% d'avance. Autant dire que la Vega64 n'est pas loin devant (+2,8%) et la VEGA56 nettement devancée (12,7%), par la nouvelle venue des verts.

Ces dernières sont toutefois en progrès notable depuis notre dernier dossier, du fait de la conjonction de plusieurs facteurs : basculement sur Windows 10 Fall Creators Update, pilotes utilisant une branche plus récente (17.40) et panel légèrement plus favorable. La RX VEGA56 qui était devancée de 3,6% par la GTX 1070 FE, se retrouve à présent devant pour 1,8%. Quant au Flagship, il lâchait 10,4% à la GTX 1080 FE, l'écart n'est à présent que de 3.6 %, lorsque nous utilisons la scène New York de Wolfenstein II.

 

 

En QHD sur cet indice moyen, la GTX 1070 Ti Founders Edition devance la GTX 1070 FE de 14,6 %, soit un écart significatif lui permettant de prendre l'ascendant (8%) sur un modèle overclocké tel la Strix Gaming d'Asus. Cela la rapproche d'ailleurs dangereusement de la GTX 1080 FE, qui ne conserve que 6,4% d'avance. Autant dire que la Vega64 n'est pas très loin devant (+4,2%) et la VEGA56 nettement devancée (10,8%), par la nouvelle venue des verts.

 

Ces dernières sont toutefois en progrès notable depuis notre dernier dossier, du fait de la conjonction de plusieurs facteurs : basculement sur Windows 10 Fall Creators Update, pilotes utilisant une branche plus récente (17.40) et panel légèrement plus favorable. La RX VEGA64 se rapproche ainsi très nettement de la GTX 1080 FE, qui ne conserve que 2,1% d'avance. De son côté, la VEGA56 qui était devancée de 3,6%, inverse la hiérarchie avec cette fois 3,4% de mieux que la GTX 1070 FE. Les 2 cartes restent tout de même très proches dans l'absolu. La nouvelle venue creuse par contre l'écart par rapport à ces deux-là.

 

 

Isolons à présent les 9 jeux disposant d'un mode DX12 ou Vulkan. Est reporté le score le plus performant de chaque mode dans cet indice, c'est à dire systématiquement DX12/Vulkan pour les RADEON, ce qui n'est pas forcément le cas des GeFORCE (BF1, Deus Ex et Warhammer II en DX11).

Comme pour l'indice général, celui isolant les jeux disposant d'un mode DX12/Vulkan, est plus représentatif avec la scène Roswell du fait de la correction du bug affectant précédemment les RADEON dans le niveau New York.

Le rapport de force ne change pas vraiment, du fait de la contre-performance des RADEON sous 2 titres (Warhammer II et Wolfenstein II) récents, qui contre-balancent les gains notés dans les autres jeux, en utilisant la scène New York pour le second.

 

 

En basculant sur la scène Roswell, c'est mieux pour les RADEON qui ne perdent plus de plumes, bien au contraire, sous Wolfenstein II. Les VEGA64 et 1080 FE se retrouvent à égalité parfaite ou presque. De son côté, la VEGA56 pousse son avantage sur la 1070 FE à 4,4%, insuffisant pour revenir au niveau de la GTX 1070 Ti FE, près de 10% plus rapide dans ces conditions. 

 

  

 

• 3DMark Time Spy & VR Mark

L'année 2016 aura été une période bénie pour les amateurs de benchmark puisque FutureMark a ajouté un nouveau test à son bench vedette 3DMark, à savoir Time Spy dédié à DX12 et utilisé ici en version 2.4.3819. Qui plus est, VR Mark est enfin disponible afin d'évaluer les performances des cartes en usage réalité virtuelle. Nous utilisons le test le plus exigeant à savoir la Blue Room en version 1.0.1227.

 

Screen Time Spy [cliquer pour agrandir]

Screen VRMark [cliquer pour agrandir]

 

Faute de temps, nous n'avons pas pu reprendre les valeurs pour toutes les cartes, seule la GTX 1070 Ti profite en conséquence des derniers drivers en date. Sachant que nous ne tenons pas compte de ces tests pour notre verdict (qui sont là à titre purement informatif), nous nous sommes autorisés cette entorse à notre protocole afin de proposer un score pour ces tests à ceux intéressés par la 1070 Ti. Nous tenions toutefois à le préciser, sachant que nous vous proposerons dès que possible une mise à jour de ces valeurs, au sein de ce dossier ou d'un futur.

MAJ 03/11/2017 : Nous avons ajouté les scores pour ces 2 benchmarks de toutes les cartes retestées avec les derniers pilotes. A ce sujet, les 17.11.1 étant sortis entre-temps, nous avons utilisés ces derniers pour les RADEON. La 1070 Ti FE s'avère 11% plus rapide que la VEGA56 sous Time Spy, soit une valeur proche de l'écart moyen mesuré sur notre panel de jeux. L’avantage passe à 15% sous VRMark. 

 

 

Passons à l'overclocking page suivante.




Les 71 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
zone limitée - permis de ragotage requisouverts aux ragoteurs logués