Et qui aurait douté du contraire ? On savait déjà le trio magique de la production de DRAM fortement soupçonné par la Chine de jouer au jeu des fixations des prix sur le marché juteux de la DRAM, et en juin, les autorités chinoises avaient ensuite laissé entendre la (forte) possibilité d'une amende individuelle comprises entre 800 millions et 8 milliards de dollars américains selon la gravité du préjudice. Pour Micron, la situation s'était ensuite rapidement dégradée avec une interdiction de vente sur le territoire chinois pour deux de ses filiales en Chine, avant de lancer sa propre offensive sous couvert d'accusation d'espionnage industriel à l'encontre du constructeur de DRAM chinois, Fujian Jinhuan.

De leur côté, les Coréens Samsung et SK Hynix ne sont restés de marbre puisqu'ils ont eux aussi avoué (publiquement) soupçonner la Chine d'espionnage industriel. Ironiquement, le trio Samsung, SK Hynix et Micron ont relativement simultanément aussi été visé par une action collective sur le territoire américain même, comme quoi...

 

chine vs us dram baston

 Crédit image : Hardwarezone.

 

En fin de compte, les autorités chinoises de régulation de marché ont récemment - sans donner de détails - affirmé lors d'une interview avoir beaucoup progressé dans leurs investigations et auraient ainsi déjà découvert des preuves irréfutables contre le trio aux commandes du marché de la DRAM. Pour le moment, aucune décision ne semble toutefois déjà avoir été prise par rapport à d’éventuelles condamnations, mais on s'en doute que ça viendra et ne saurait même trop tarder, surtout avec le bras de fer commercial actuel entre la Chine et les USA.

N'oublions pas que ce ne serait pas une première ni pour Samsung ni SK Hynix, les deux avaient déjà été condamnés en 2005 aux US et en 2010 face à la Commission Européenne, les mauvaises habitudes ont toujours la vie dure... Et comme la Chine veut maintenant faire son trou sur le marché de la DRAM et son indépendance technologique, son fouet claquera à son tour tôt ou tard, et plus si affinités ! (Source : Financial Times via TechPowerUP)

 Allez, encore un épisode de plus dans la série. La Chine ne lâche rien et maintient la pression face au cartel de la DRAM.  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 11 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !