• Ryzen 5 2600/2600X & Ryzen 7 2700/2700X

Avec le lancement de ces nouveaux Ryzen 2xxx, AMD simplifie quelque peu sa gamme, tout du moins pour l'instant et sans compter que les séries 1xxx resteront disponibles à l'achat encore quelques temps. Avec les deux Ryzen with Radeon Vega Graphics, la série 2000 comprend au final 6 références, dont 4 lancées ce jour. Voyons donc le lineup. Le Ryzen 7 2700X (8 coeurs) sera le nouveau flagship AM4, puisqu'il n'y a pas de 2800X au programme, probablement pour aligner le second chiffre avec le processeur adverse ciblé. Plus bas dans la gamme, les 2700 (8 coeurs), 2600X (6 coeurs) et 2600 (6 coeurs) remplacent les équivalents en série 1000. À noter qu'il n'y a pas de version 4 coeurs commercialisée à ce jour, hormis les APU.

 

Les gammes Ryzen 1ère et 2ème  génération [cliquer pour agrandir]

Le placement des 2 gammes Ryzen

 

Côté tarification, AMD reste très raisonnable puisque le tarif officiel du flagship, est inférieur de 40$ à celui du 8700K par exemple, tout en étant livré avec un refroidisseur tout à fait convenable (4 caloducs à contact direct) et RGB (pilotable), pour les amateurs ! Son petit frère vous permettra d'économiser 30$ au prix de fréquences officielles moins élevées (avec coefficients débloqués toutefois) et d'un ventirad moins performant (Spire), mais toujours RGB. Enfin, les hexacores sont facturés 100$ de moins que les octo et livrés également avec un refroidisseur (dépourvu de LED RGB cette fois), respectivement Spire et Stealth pour les 2600X & 2600. Leurs coefficients restant bien entendu libres.

 

Le lineup Ryzen 2xxx [cliquer pour agrandir]

Le Linup de lancement Pinnacle Ridge

 

Pour ce test, AMD nous a fourni en deux temps les 4 processeurs lancés ce jour, tout d'abord les versions X à 8 et 6 coeurs (les plus rapides par série), puis deux semaines plus tard les versions simples (comprendre sans X), nous permettant d'évaluer le comportement de cette gamme "optimisée". Voici rapidement résumées ci-dessous leurs principales caractéristiques. 

 

Ryzen 7 2700XRYZEN 7 2700Ryzen 5 2600XRYZEN 5 2600
Coeurs 8C / 16T (2 CCX 4+4) 8C / 16T (2 CCX 4+4) 6C / 12T (2 CCX 3+3) 6C / 12T (2 CCX 3+3)
Fréquence boost maximale 4,35 GHz 4,1 GHz 4,25 GHz 3,9 GHz
Fréquence nominale 3.7 GHz 3,2 GHz 3.6 GHz 3,4 GHz
Cache L1 (par coeur, write back) 64 Ko de cache d'instructions
32 Ko de cache de données
Cache L2 (par coeur) 512Ko
Cache L3 (partagé) 16 Mo
TDP 105 W 65 W 95 W 65 W
Et pour la beauté des chiffres... die de 213 mm² pour ~4,8 milliards de transistors

Les 4 versions lancées de Pinnacle Ridge

 

Débutons notre description par le Ryzen 7 2700X. Le format est celui classique des CPU AMD hors Threadripper, il reprend bien entendu la disposition des broches compatibles avec l'AM4. Notez toutefois que si vous n'utilisez pas une carte X470, il faudra impérativement la flasher préalablement avec un bios supportant Pinnacle Ridge, sous peine d'écran noir au boot. AMD proposera toutefois l'envoi d'un processeur à cet effet, si vous n'avez aucune solution en local.

 

Ryzen 7 2700X rectoRyzen 7 2700 verso

Ryzen 7 2700X recto et verso

 

Flagship AM4, Il s'agit d'un octocore (16 threads) disposant de 100 MHz de plus que le 1800X au niveau de la fréquence de base. Le TDP passe en parallèle de 95 à 105 W, même si ce dernier était sous-évalué sur le précédent flagship AM4. En charge faiblement threadée, le processeur passe à 4,35 GHz, soit un gain de 250 MHz toujours face à la même référence. Tous coeurs actifs, nous mesurons 3950 MHz au bout d'un certain temps, des valeurs plus élevées (~ 4GHz) étant observées durant les premières minutes d'un test soutenu. Le cache L3 reste de son côté à 16 Mo, en toute logique puisque s'agissant de la quantité max. embarquée sur le die, qui est pour rappel une copie de Zeppelin.

 

cpuz 2700x t [cliquer pour agrandir]

CPU-Z R7 2700X : au repos, XFR et tous coeurs actifs

 

Poursuivrons notre description par le Ryzen 7 2700. Le format ne change bien évidemment pas, pas plus que les prérequis pour démarrer avec une carte mère AM4 n'utilisant pas le X470. Seul le marquage permettra de le différencier de son grand frère.

 

Ryzen 7 2700 rectoRyzen 7 2700 verso

Ryzen 7 2700 recto et verso

 

Il s'agit également d'un octocore (16 threads), toutefois ses fréquences sont beaucoup plus conservatrices : les 50 MHz de l'XFR2 disparaissent et Precision Boost se cale au mieux 200 MHz en-dessous du 2700X, lors des faibles charges, le delta pouvant atteindre 550 MHz (à 3,4 GHz) pour les plus lourdes ! Le TDP est ramené par ce biais de 105 W à 65 W, les fréquences plus faibles permettant en parallèle d'abaisser significativement la tension de fonctionnement (la consommation augmentant au carrée de cette dernière). Le cache L3 reste identique à 16 Mo. Dernière précision, les coefficients restent libres, ce qui permet un overclocking aisé, puisqu'il n'y a pas de limitation contrairement à Intel et ses séries "non K" (C/X).

 

CPU-Z Ryzen 7 2700 [cliquer pour agrandir]

CPU-Z R7 2700 : au repos, turbo max sur 1 coeur et tous coeurs actifs

 

Au tour du Ryzen 5 2600X, qui bien évidemment  ne diffère pas plus des autres que des petits pois entre-eux, exception faite, bien entendu, du marquage. Subsistent également les mêmes contraintes au niveau des cartes mères n'employant pas le X470.

 

R5 2600X rectoRyzen 5 2600X verso

Ryzen 5 2600X côté pile et face

 

Que nous apprend CPU-Z sur ce R5 2600X ? Tout d'abord, son TDP conserve les 95 W de son prédécesseur (1600X), tout comme sa fréquence de base. Cette dernière évolue toutefois largement à la hausse en charge, par le biais des versions 2 de Precision Boost et XFR. De quoi atteindre 4,25 GHz avec une faible sollicitation et tout de même 4 GHz avec tous les coeurs actifs. Combien d'acquéreurs de Ryzen série 1 ont rêvé d'atteindre de telles fréquences ? Les autres caractéristiques sont conformes aux annonces d'AMD, avec 6 coeurs activés (3+3 au niveau des CCX) gérant 12 processus en parallèle et un cache L3 à 16 Mo.

 

CPU-Z R5 2600X [cliquer pour agrandir]

CPU-Z R5 2600X : au repos, XFR et tous coeurs actifs

 

Finissons par le Ryzen 5 2600, qui est lui aussi une copie conforme  des 3 précédents processeurs testés dans ce dossier, exception faite à nouveau, du marquage. Les mêmes contraintes au niveau des cartes mères n'employant pas le X470, restent de mise.

 

R5 2600 rectoRyzen 5 2600 verso

Ryzen 5 2600 côté pile et face

 

Nous avons également affaire avec un hexacore SMT, mais son TDP est ramené, par rapport à la version X, à 65 W au prix de fréquences plus conservatrices, permettant une réduction notable des tensions de fonctionnement. Il faudra donc se contenter de 3,9 GHz avec une faible sollicitation et 3,7 GHz avec tous les coeurs. L'écart avec la version X est donc moins important que dans le cas du R7 2700. Les coefficients multiplicateurs restant libres, il est tout à fait possible de le pousser davantage via overclocking. Les autres caractéristiques sont conformes aux annonces d'AMD, en particulier le cache L3 à 16 Mo.

 

CPU-Z R5 2600 [cliquer pour agrandir]

CPU-Z R5 2600 : au repos, turbo max. sur 1 et tous coeurs actifs

 

En guise de conclusion de cette page, ci-dessous la description du refroidisseur livré avec le Ryzen 7 2700X, aka Wraith Prism, qui fera à n'en pas douter plaisir aux amateurs de LED.

 

Le Wraith Prism livré avec le Ryzen 7 2700X [cliquer pour agrandir]

 

Le Wraith Prism d'AMD

 

C'est fini pour ces nouveaux CPU AM4, passons page suivante à la description du protocole de test




Les 88 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !