• ASUS TUF Z370-Plus Gaming

Nous débutons avec la carte d'ASUS qui avait servi de base à nos tests du fait d'une réception tardive (en 2 temps) de sa concurrente, mais l'overclocking automatique du cache L3 précisé page précédente, nous a contraint à reprendre toutes nos mesures dans l'urgence, pour obtenir des résultats plus représentatifs des processeurs tel qu'Intel les a conçus.

 

La carte fait parti de la la gamme TUF (The Ultimate Force), désignée comme robuste par Asus. Elle arbore un PCB et des radiateurs noirs relevés de gris, ainsi qu'un liseret orange. Elle comprend 6 connecteurs d'extension PCIe : 4 au format 1x à la norme 3.0 raccordés au Z370 et les 2 autres en 16x. Le premier de ce type dispose d'un cerclage métallique pour réduire les risques d'arrachement/déchirement et utilise les lignes du CPU. Le second est raccordé au chipset et peut fonctionner jusqu'à 4x max. en 3.0.

 

Asus TUF Z370-PLUS GAMING [cliquer pour agrandir]

La carte ASUS TUF Z370-Plus Gaming

 

Comme toute carte qui se respecte en 2017, elle intègre bien entendu toute une série de LED destinées à enjoliver l'ensemble. Ces dernières se répartissent au niveau de la partie droite de la carte pour rétro-éclairer les marquages jaunes, tout cela étant bien entendu pilotable via la technologie Aura Sync. Côté RAM, la carte d'ASUS comporte 4 slots DDR4 pour une gestion à 2 canaux par le biais des contrôleurs mémoire inclus au CPU. Également visible sur cette photo, le connecteur d'alimentation 24 broches, ce dernier étant complété par un connecteur ATX 12V à 8 pins. On notera la découpe originale du côté de carte, par contre l'absence de vis de fixation au milieu nuit à la rigidité (en particulier lors de l'extraction du connecteur 24 broches).

 

Asus TUF Z370-PLUS GAMING : slots mémoire [cliquer pour agrandir]

Les slots DDR4

 

Le constructeur a opté pour un étage d'alimentation à 7 phases dont 4 sont surplombées d'un radiateur en aluminium destiné à refroidir les transistors de puissance, qui ne manqueront pas d'être sollicités en cas d'overclocking.

 

Asus TUF Z370-PLUS GAMING : étage d'alimentation CPU [cliquer pour agrandir]

Le socket LGA 1151 et l'étage d'alimentation

 

Côté stockage, on trouve 6 ports SATA 6 Gbps, malheureusement aucun n'est pivoté à 90°, pourtant bien pratique pour soigner le câblage. Egalement présent sur la photo, un des 2 ports M.2 (2280 max.) disposant pour celui-ci d'un radiateur dédié pour le contrôleur et la NAND et compatible PCIe 4x / SATA.

 

Asus TUF Z370-PLUS GAMING : connecteurs SATA [cliquer pour agrandir]

Les connecteurs SATA

 

Du côté back panel, en sus du mini PS2, des 2 USB 2.0 et USB 3.0, on voit apparaître 3 ports USB 3.1 Gen2 (dont un connecteur type-C réversible) gérés par une puce ASMedia ASM3142. Le port Gigabit Ethernet est animé par une puce Intel i219-V, quant aux sorties audio à 8 canaux, ASUS utilise le codec Realtek ALC887 couplé à des condensateurs japonais et à un blindage protégeant les étages analogique/numérique. Enfin, 2 sorties vidéo DVi-D et HDMI sont présentes.

 

Asus TUF Z370-PLUS GAMING : panneau de connexion arrière [cliquer pour agrandir]

Le panneau arrière de connexions

 

Petit zoom sur les ports PCIe dont celui dédié aux cartes graphiques. ASUS l'a renforcé par un cerclage métallique pour lui permettre de supporter des cartes très lourdes. Le constructeur indique avoir multiplié également les points de soudure ce qui permettrait une résistance à l'arrachement multiplié par 1,8. Le second port M.2 est visible juste au-dessus et supporte uniquement les périphériques compatibles PCIe (jusqu'à 4x).

 

Asus TUF Z370-PLUS GAMING : slots PCIe [cliquer pour agrandir]

Les slots d'extension PCIe

 

Pour finir, voyons rapidement l'interface graphique de l'UEFI concoctée par le constructeur. Le mode EZ (Easy) rappelle l'essentiel (embellie par des animations visuelles) même si nous ne sommes toujours pas fans de son ergonomie. Bon point pour les anglophobes, ASUS a traduit son interface en français.

 

Asus TUF Z370-PLUS GAMING : UEFI Ez Mode [cliquer pour agrandir]

Le mode EZ de l'UEFI ASUS

 

En basculant dans le mode Advanced, on découvre un (très) vaste choix de réglages, mais ils sont très bien organisés par sections et l'on s'y retrouve finalement rapidement avec un peu d'habitude. On notera la présence d'une option permettant d'overclocker automatiquement le processeur à 5 GHz. Cela fonctionne sur notre 8700K, par contre la tension appliquée est bien plus importante que nécessaire avec notre exemplaire et conduit à du throttling, cela servira donc pas à grand chose.

 

Asus TUF Z370-PLUS GAMING : UEFI Advanced [cliquer pour agrandir]

Le mode Advanced

 

Voilà, c'est fini pour cette ASUS TUF Z370-Plus Gaming, une carte proposant l'essentiel et qui satisfera la plupart. On regrettera l'absence d'au moins 2 ports SATA coudés à 90° et du point de fixation médian sur le côté droit (présents sur le modèle Pro). On pointera surtout du doigt une surconsommation importante, liée à une tension appliquée au CPU plus importante que la concurrence, probablement à cause d'un overclocking automatique de l'Uncore (en plus de la synchronisation de tous les cœurs à 4,7 GHz si on ne désactive pas l'option Ad Hoc) sans demander l'avis de l'utilisateur, ce qui est plus que limite ! Le tarif demandé de 159,9 € est relativement compétitif et trouvera écho chez certains, ne voulant pas se ruiner pour la plateforme.





Les 76 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !