• The Division

Développé par un quatuor de studios sous l'égide d'Ubisoft, The Division nous plonge dans un New York livré à la population suite à une épidémie ayant contribué à l'effondrement du système de justice, police, soins... Le jeu s'appuie sur un moteur 3D de dernière génération, nommé Snowdrop Engine. À nouveau une polémique a enflé quant au downgrade visuel entre les présentations de l'E3 2013 et le résultat final en 2016. Notons la présence d'une option HFTS pour les ombres, spécifique au hardware des Maxwell / Pascal / VEGA. Le jeu est maintenu à jour via Uplay et nous utilisons les options au niveau de qualité maximum. Nous activons les ombres PCSS, l'HBAO+, le SMAA 1X Ultra, ainsi que le mode DX12 plus performant chez les 2 constructeurs. Compte tenu du cycle temporel influant sur les performances, nous utilisons pour la reproductibilité des mesures, le bench intégré.

 

The Division [cliquer pour agrandir]

Un indien Eric dans la ville.

 

The Division a toujours bien aimé les Radeon, en particulier depuis l'application du patch apportant DX12. En conséquence, la RX Vega64 devance légèrement la GTX 1080 et finit à égalité parfaite ou presque avec la RTX 2070, ce moteur ne parvenant pas à tirer davantage de Turing (nous verrons ce qu'il en sera de sa suite dans quelque temps). C'est donc difficile pour la RTX 2060, reléguée à devoir se battre avec la GTX 1070, en particulier dans la définition la plus élevée.

 

 

 

• The Witcher III - Game of the Year

Développé par le studio polonais (quelle vitalité de ce pays dans le domaine !) CD Projekt RED, le dernier opus de The Witcher est un action-RPG qui s'appuie sur le moteur DX11 maison RED Engine 3, assurant un superbe rendu du monde ouvert servant de théâtre à l'intrigue. Une petite polémique a toutefois vu le jour quant au downgrade visuel entre les présentations de 2013 et le résultat final en 2015. Le jeu est maintenu à jour via GOG Galaxy et nous utilisons pour les mesures un déplacement reproductible à partir d'une scène tirée de l'extension Blood and Wine avec le preset ultra, Hairworks activé (AA spécifique limité à 4X pour ce dernier) ainsi que le filtre anti-aliasing inclus au moteur 3D.

 

Capture d'écran The Witcher III Blood and Wine [cliquer pour agrandir]

Une vue, certes hantée, mais imprenable sur Beauclair !

 

À l'origine légèrement favorable à NVIDIA, ce jeu voit à présent une certaine parité entre Vega64 et GTX 1080, voire un avantage en FHD pour la première citée. La scène retenue contenant très peu d'effets Hairworks expliquant probablement cela. La RTX 2060 ne s'en sort pas mal de son côté, devançant systématiquement la GTX 1070 Ti et talonnant la GTX 1080 FE.

 

 

Concluons nos tests ludiques page suivante, avec la lutte pour les îles britanniques et le flingage de Nazi.




Les 75 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
zone limitée - permis de ragotage requisouverts aux ragoteurs logués