• Far Cry 5

Far Cry 5 est comme son nom ne l'indique pas, la 6e itération de la série, puisque depuis le 4, une "version Primal" plongeant dans la préhistoire est sortie entre-temps. Cette fois, c'est le Montana qui sert de décor aux aventures de notre héros, aux prises avec une secte religieuse. Si cette version ne renouvelle pas le genre, elle reste toutefois solide et plaira aux fans. Elle utilise bien entendu le moteur Dunia 2 (DX11) dévolu à cette licence, qui est en fait une évolution indépendante du CryEngine originel, suite au désaccord survenu entre l'éditeur français Ubisoft et le studio allemand Crytek. Nouveauté cette année, le moteur utilise la fonctionnalité Rapid Packed Math des Vega pour certains effets, c'est-à-dire leur calcul en 1/2 précision (16-bit au lieu de 32-bit) à double vitesse, pour ceux le permettant sans dégradation visuelle. Le jeu est maintenu à jour via Uplay et nous sélectionnons le profil Ultra couplé au TAA, puis nous utilisons le bench intégré en boucle pour mesurer les performances.

 

Deux comptoiroscopes : à gauche, nous comparons les presets graphiques, à droite les ratios 16:9 / 21:9

Far Cry 5 [cliquer pour agrandir]

Ah les paysages du Montana, son air pur, ses extrémistes religieux et ses armes authentiques !

 

Changement de rapport de force à nouveau, les rouges sont en forme y compris les cartes Polaris qui ne peuvent pourtant pas profiter des Rapid Packed Math. Les RTX ne semblent pas non plus en profiter, alors qu'elles en sont théoriquement capables. La RTX 2060 se positionne entre les GTX 1070 Ti et 1080 en FHD, mais les devance toutes deux en QHD. Elle garde systématiquement un petit ascendant sur la Vega56.

 

 

 

• Final Fantasy XV

Originellement annoncé sous le nom Final Fantasy Versus XIII, cet opus a constitué l'une des plus grandes arlésiennes vidéo-ludique (derrière le champion absolu Duke Nukem Forever), puisqu'il a fallu 10 ans pour le voir finalement éclore sous le nom Final Fantasy XV, fin 2016 sur console et début 2018 sur PC. RPG en monde ouvert permettant de suivre le road movie du prince Noctis suite à la mort de son père, il s'appuie sur le moteur 3D Luminous Studio 2.0, qui, dans sa version PC, a été agrémenté de technologies du caméléon. Parmi ces dernières, on citera le VXAO, Hairworks, TurfEffects et ShadowLibs. La première améliore l'occlusion ambiante via l'usage de voxels, la seconde est censée donner plus de réalisme aux cheveux/poils/crinières, la troisième densifie et augmente le réalisme de la végétation et enfin la dernière améliore les ombres. La qualité visuelle progresse nettement avec leur activation, mais ils s'avèrent en contrepartie (très) très gourmands. Enfin, un pack de textures HD optionnel et pesant tout de même 63 Go, complète le tout. Le jeu est maintenu à jour via Steam et nous utilisons un déplacement reproductible avec toutes les options au maximum (ShadowLibs désactivé car non supporté par Polaris), couplées au TAA et au pack de textures optionnel pour mesurer les performances. Le dernier patch apporte le support beta de DLSS, uniquement activable pour la définition UHD.

 

Deux comptoiroscopes : à gauche, nous comparons les presets graphiques, à droite les ratios 16:9 / 21:9

Final Fantasy XV [cliquer pour agrandir]

Voilà de quoi se réconcilier avec les stations-service malgré la flambée des prix !!

 

L'effet balancier se poursuit d'un titre à l'autre, cette fois côté vert, avec une nette domination des GeFORCE. Pascal s'en sort par contre très bien, et ne lâche finalement pas grand chose à Turing, la RTX 2060 doit donc reprendre une position moins flatteuse derrière la GTX 1070 Ti et ce quelle que soit la définition.

 

 

Envie de vitesse ? Direction page suivante !




Les 73 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
zone limitée - permis de ragotage requisouverts aux ragoteurs logués