Macronix est assez ancien dans le milieu, du moins si l'on qualifie systématiquement en tant que tel tout ce qui s'est produit avant 1990 (y compris les naissances de certaines personnes, aujourd'hui sans cheveux), cette compagnie taïwanaise a vu le jour en 1989 et s'est établie dès 1997 comme un fournisseur mondial de mémoires non volatiles - par exemple ROM et EPROM pour bidules industriels et automobiles, mais aussi de la mémoire spécialisée pour certaines consoles et gadgets électroniques. Aujourd'hui, Macronix est implanté en Europe, aux USA, Japon, Corée, Singapour et en Chine, et est le plus gros fournisseur mondial de ROM, malgré quelques ratés financiers et en justice.

 

Pour placer la nouvelle du jour dans son juste contexte, il faut se souvenir que Macronix avait déjà annoncé son intention de se lancer sur le marché de la NAND 3D en septembre l'année dernière, avec un plan ambitieux du fondateur Miin Wu et l'objectif de réduire d'un tiers le prix de vente de la NAND 3D ! La compagnie y aurait même alloué l'intégralité de son budget annuel de R&D pour faire avancer les choses rapidement, ainsi qu'obtenir une production mensuelle de 50 000 wafers de NAND 3D, soit une augmentation de 10 % par rapport aux 400 000 wafers 12 pouces estimés traités chaque mois dans les usines de Macronix.

 

Eh bien voilà, tout ce travail de fond aurait donc déjà porté ses fruits et Macronix a annoncé l'autre jour qu'il sera en mesure de livrer de la NAND 3D en volume à partir de la seconde moitié de 2020 - le constructeur deviendrait ainsi la première entreprise taïwanaise à produire de la NAND 3D conçue maison ! Pendant la conférence dédiée au 30e anniversaire de Macronix, Miin Wu a expliqué que la première NAND 3D à sortir des usines sera de type 48 couches et manufacturée à partir de son 19 nm planaire opérationnel depuis février, tandis que les livraisons de NAND 3D 96L sont planifiées à partir de 2021 et celles de 192L dès 2022 ! Une montée en puissance aussi intrigante que rapide et de surcroît assez en phase avec la feuille de route de la NAND 3D en général, preuve que Macronix a dû investir bien lourdement pour se mettre à la page, indispensable si le constructeur espère vraiment se faire une place sur le marché.

 

Macronix n'a pas dévoilé plus de détail technique ni le type de NAND, mais considérant son coeur de métier et sa clientèle généralement assez spécialisés, on ne peut qu’espérer que le constructeur favorisera avant toute chose endurance et fiabilité, au contraire des autres producteurs qui misent beaucoup (trop ?) sur la densité. En tout cas, le Président de Macronix (non, pas celui-ci) est optimiste quant à l'évolution de la demande de mémoire flash (NAND et NOR en particulier) à l'avenir. Accessoirement, l'entreprise aurait d'ailleurs déjà signé son premier client : le japonais Nintendo ! Bref, souhaitons la bienvenue au nouvel acteur et espérons que sa présence seule suffira à gêner ne serait-ce qu'un peu le cartel en place. (Source : Digitimes, TaipeiTimes, Macronix, via Anandtech)

 

macro manix macronix nand 3d cdh

Ouais, on est parti la chercher loin celle-là... Bon, c'est pas très sympa pour l'effort de Macronix, mais la tentation était bien trop forte... Merci à Gui² pour l'inspiration !

 La NAND 3D de Macronix sera en principe une réalité à partir de la seconde moitié de l'année prochaine. De quoi faire trembler un peu les producteurs bien en place dans l'industrie ?  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 14 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !