Toshiba - dans sa branche dédiée à la mémoire - et Western Digital c'est déjà une longue histoire d'amour et une grande famille fondée sur le site de Yokkaichi Operations. Avec déjà 5 usines sur le site dédiées à la création de puces mémoire - dont 3 sur la 3D NAND - c'est une union qui fonctionne bien et qui permet aux deux fabricants de fournir de bonnes quantités de mémoire flash. Mais voilà, la demande augmente toujours plus surtout avec le recul annoncé des HDDs au profil des SSD et il faut donc produire plus, Western Digital s'installant de plus en plus sur le marché des disques purement électroniques.

 

L'objectif de ce nouveau site est de fournir une grosse quantité de mémoire V-NAND en 96 couches - le nouveau bébé made in Toshiba - afin de produire des SSD au volume plus élevé et plus stable, l'augmentation des couches étant plus efficace et plus endurante que des mémoires planaires. Face à un marché en hause constante et les évolutions à venir, il est donc nécessaire pour les deux fabricants d'obtenir une usine nouvelle et moderne. Pour ce qui est du partage des charges, ce sera un accord 50/50 entre les deux entreprises, soit partager un budget total de 660 millions de dollars US. Le tout pour un accouchement prévu en 2020, pour le plus gros et beau bébé que le couple a pu réaliser depuis le début de cette histoire d'amour. (source : WD)

 

toshiba western digital fab k1

 Après quelques palabres et rendez-vous galants, Toshiba Memory et Western Digital ont semé leur nouveau bébé... 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 8 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !