Parce que la mémoire Flash ne pousse pas (encore) sur les arbres ni au sol (quoique), les constructeurs actifs dans le milieu investissent régulièrement des fortunes pour faire tourner la machine et produire toujours plus et toujours mieux. Dans le cas de Toshiba et de Western Digital, le couple lié par le joint venture SanDisk-Toshiba vient tout juste d'accoucher d'une nouvelle usine de fabrication dernier cri, heureusement saine et sauve des disputes lors de la longue opération de rachat de la division mémoire de Toshiba avec le consortium Bain et Western Digital, ce dernier s'y étant opposé avec force de peur de (beaucoup) perdre au change. 

 

toshiba wd fab 6 vue oiseau

 

Baptisé Fab 6, l'usine dont la construction avait débuté en février 2017 est donc désormais bel et bien achevée et serait d'ailleurs même déjà en service actif depuis le début du mois, permettant aux deux parents d'inaugurer et célébrer officiellement son ouverture avec sourire à Yokkaichi, au Japon ! Pour commencer, voici le blabla PDG-esque de Yasuo Naruke, le maître du navire Toshiba Memory :

 

We are excited about opportunities to expand the market for our latest generation of 3D flash memory. Fab 6 and Memory R&D Center enable us to maintain our position as a leading player in the 3D flash memory market. We are confident that our joint venture with Western Digital will allow us to continue producing leading edge memories at Yokkaichi.

 

À ses côtés se trouvait évidemment son homologue de chez Western Digital, Steve Milligan, et lui aussi avait son mot à dire pour marquer l'occasion :

 

We are pleased to be opening Fab 6 and the Memory R&D Center with our valued partner Toshiba Memory. For nearly two decades, the successful collaboration between our companies has fostered growth and innovation of NAND flash technology.  We are ramping production of 96-layer 3D NAND to address the full range of end market opportunities from consumer and mobile applications to cloud data centers. Fab 6 is a cutting-edge facility that will enable us to further our technology and cost leadership position in the industry.

 

Voilà, en fait tout est dit. Eh bien figurez-vous donc que l'usine servira en partie pour de la recherche et développement grâce au tout nouveau Memory R&D Center qui y est attachée, mais bien sûr aussi à la production en masse des dernières générations de mémoire Flash 3D. En dépit d'un marché un peu ralenti en cette fin d'année, la bataille continuera de plus belle en 2019, en témoigne aussi l'augmentation de 29% du budget alloué par Samsung à la production de NAND 3D en 2019. Et malgré l'aspect oligopolistique parfois douteux du marché de la mémoire, chaque acteur se doit de rester dans la course quoi qu'il arrive, en ce sens la nouvelle usine Fab 6 - à l’équipement décrit comme étant dernier cri et ultra moderne - participera aussi à l'augmentation de la production de NAND 3D 96 couches afin d’être en mesure d'inonder le marché au plus vite et dans son ensemble. Champagne !

 

toshiba wd fab 6 interieur

 

N'oublions pas que seul de son côté, Toshiba devrait également ouvrir sa plus importante usine de Flash BiCS au Japon en 2019. Il s'agit de K1, ce serait l'une des premières à planifier l'usage d’intelligence artificielle pour améliorer la productivité, sa construction a démarré fin juillet et la mise en service devrait se faire en 2019 avec une arrivée sur le marché de sa production dès automne 2019 ! (Source)

 Après un peu plus d'un an de construction, le joint venture Toshiba-WD profitera désormais d'une usine toute neuve et moderne !  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 2 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !