En pleine crise de boulimie après avoir avalé Aquantia et cherchant toujours à obtenir le leadership dans les puces électroniques dédiées à l'informatique, Marvell se prend un petit supplément et récupère Avera Semiconductor après des négociations auprès de GlobalFoundries. Une acquisition qui permet à Marvell de récupérer des connaissances et un portefeuille de puces orientées sur l'électronique embarquée - ARM, SRM, TCAM... - mais aussi toute l'expertise de Avera dans le domaine de l'électronique élémentaire, que ce soit analogique ou numérique. Un achat qui permet donc de contrôler l'intégralité de la chaîne d'un signal et de proposer des solutions personnalisées et complètes, ce qui va bien avec les ambitions de Marvell sur le domaine de l'informatique dans l'automobile.

 

Au-delà de cette vision technique il y a un intérêt niveau affaire, Avera étant une entité de GlobalFoundries, sa cession permet de récupérer un carnet de client plus qu'intéressant pour Marvell. Mais pour l'ancien propriétaire, pourquoi une telle chose ? Probablement que la firme veut changer son orientation business avec l'arrêt du développement des puces gravées en 7nm pour partir vers des nouveaux systèmes, avec un panel de clients et de besoins différents. En ce cas, garder une société qui ne correspond plus n'est pas très utile et réussir à la revendre 650 millions de dollars US - plus 90 l'année qui suit si tout va bien - c'est pas mal non ? (source : Marvell)

 

marvell logo

 Marvell a réussi à intégrer dans son porte-feuille la filiale ASIC de GlobalFoundries pour un paquet de billets verts... 

Sur le comptoir, au même sujet

 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 4 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !