Une nouvelle roadmap a fait surface sur Twitter après une présentation d'Intel en Chine, portant sur le futur des gammes de CPU Intel dédiés aux serveurs et au HPC (ou High Performance Computing). Nous avions déjà pu découvrir une roadmap un peu similaire en février, mais celle-ci incluait alors également les séries de CPU mainstream. Aujourd'hui nous redécouvrons certains des noms déjà apercus en février, plus précisément SkyLake-SP et Cascade Lake-SP dont les rejetons sont/seront des processeurs Xeon D pour l'Intel Scalable Plateform. Mais alors que la roadmap précédente paraissait être un peu vieillotte, car visiblement déphasée par rapport à la réalité du marché, celle du jour daterait du mois de juin et nous donnerait ainsi une bien meilleure idée de ce qu'il faudrait attendre sur ce marché dans les deux années à venir.

Tout d'abord, il semblerait que Skylake-SP - lancé en juillet 2017 - aura une carrière un peu plus longue que prévue, au moins jusqu'à la fin de 2018, avant d’être progressivement remplacé par Cascada Lake-SP dès les premiers mois de 2019 et peut-être même un peu avant la fin de l'année si tout va bien. Par contre, Cascade Lake-SP ne serait qu'une étape de transition et se contenterait de quelques ajustements mineurs sans apporter de grosses évolutions, toujours gravé en 14nm et offrant le même maximum de 28 cœurs, grosso modo du Skylake-SP à 99%.

 

Cascade Lake-SP représenterait ainsi l'essentiel de l'offre Xeon en 2019, pour ensuite être succédé dès fin 2019/début 2020 par Cooper Lake-SP. Malheureusement, ce dernier serait encore et toujours gravé en 14nm, mais introduirait cette fois-ci une nouvelle plateforme et un nouveau socket LGA 4189 dont nous avons d'ailleurs déjà entendu parler en avril. Cooper Lake-SP poserait également les fondations pour la suite également connue sous le nom d'Ice Lake-SP.

Ice Lake a déjà beaucoup fait parler de lui, il était initialement attendu (ou plutôt, espéré) beaucoup plus tôt, tout en devant être l'un des premiers à apporter le 10nm en masse sur le marché. Mais on le sait, le 10nm et Intel, c'est une histoire semée d’embûches. Au fond, cette arrivée présumée des premiers Xeon 10nm en 2020 ne paraîtrait même pas surprenante, bien qu'elle n'en serait pas moins inquiétante pour autant. Et c'est un boulevard qu'AMD ne manquerait certainement pas d'exploiter, alors que l'équipe de Lisa Su se prépare à lancer ses EPYC 2 gravés en 7nm dès 2019, par ailleurs déjà en cours d'échantillonnage auprès de sa clientèle.

 

Intel : Roadmap HPC 2018-2020 [cliquer pour agrandir]

 

Certes, à première vue la roadmap ne nous informe en rien sur les nouveautés qui nous concernent plus directement, tel qu'un Machin Lake 10nm destiné à nos p'tits PC mainstream. Cependant, il n'est pas rare de voir les nouveautés hardware débouler d'abord sur le marché pro avant d’être déclinées sur celui du grand public, si tel est bien le cas 2019 verrait alors probablement autant de 10nm de la part d'Intel que 2018, et l'i3-8121U resterait ainsi encore longtemps le seul représentant de son espèce. Là encore, AMD est a priori déjà en position avec son Zen 2 (avec peut-être plus de 8 cœurs) en 7nm pour 2019.

Finalement, si le 10nm devait ne pas arriver chez Intel avant 2020, on se demande aussi de quels artifices Intel pourrait bien user pour animer 2019... Encore faudra-t-il qu'il en ait vraiment besoin, son i9-9900K tel qu'il est apparu récemment semble bien parti pour lui assurer la couronne des performances au moins jusqu'à l'arrivée de Zen 2, et rien ne permet encore d'établir à quel point ce dernier sera capable de tenir tête à la 9è génération d'Intel. (source)

 Ice Lake et le 10nm refont parler d'eux. Hélas, comme trop souvent, ce n'est pas en bien. Tous deux pourraient ainsi se faire désirer au moins jusqu'à la mi-2020...  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 7 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !