Il faut dire que le vent avait déjà commencé a tourner en début d'année avec le lancement de la certification G-Sync Compatible visant à certifier des écrans FreeSync comme étant aptes à soutenir un taux rafraichissement variable de qualité en répondant aux critères assez stricts établis par le Caméléon - en sachant que cela peut toutefois aussi fonctionner sur les écrans FreeSync non certifiés par NVIDIA, mais avec des résultats variables et non garantis.

 

Pour les joueurs l'intérêt est évident, puisque cela leur donne une chance d'exploiter un peu mieux les capacités de leur couple - auparavant "contre-nature" - constitué d'un écran FreeSync et d'une carte GeFORCE, ou encore d'opter plus facilement pour des écrans sans modules G-Sync, généralement moins coûteux, mais non moins capables.

Pour NVIDIA, ce serait plutôt une question d'image et de présence marketing, les constructeurs partenaires paraissant déjà mettre en avant la présence du G-Sync Compatible plus ostensiblement que celle du FreeSync. Néanmoins, d'aucuns pourraient aussi penser que NVIDIA a anticipé - sans l'avouer - l'évolution du VRR avec le HDMI, par exemple son intégration avec les consoles et les téléviseurs (où le G-Sync Compatible s'est d'ailleurs justement invité aussi), l'arrivée d'écrans FreeSync 2 (HDR) qui n'ont plus grand-chose à envier aux moniteurs G-Sync (Ultimate, si HDR), et bien sûr le risque d'un retour en force façon "Zen" de son concurrent, cette fois-ci sur le marché du GPU.

 

Depuis janvier et le lancement des premiers téléviseurs compatibles G-Sync via HDMI chez LG, il y a eu d'autres signes en faveur d'une ouverture plus poussée. Par exemple, le lancement de l'Acer Predator X27P, une mise à jour mineure du modèle X27 original, mais ajoutant le support du VRR via HDMI pour les consoles, tandis qu'il embarque toujours le même module G-Sync de deuxième génération (dit "Ultimate").

 

acer xb273x specification

 

Ensuite, l'apparition du XB273 X ce mois-ci dont la fiche technique porte l'intéressante et curieuse note "DP support Adaptive Sync by DP / HDMI support Variable Refresh Rate for Xbox One". Contacté à ce sujet par TFTCentral, NVIDIA aurait confirmé que les futurs écrans équipés d'un module G-Sync seront bel et bien capables de gérer le HDMI-VRR, ainsi que l'adaptive-sync pour HDMI et DisplayPort. Ces nouvelles fonctionnalités seraient intégrées prochainement dans le firmware des modules G-Sync V1 et V2 des futurs écrans afin d'y permettre l'exploitation.

 

On peut en déduire que tous les futurs écrans G-Sync natifs seraient prévus pour être compatible HDMI-VRR pour les consoles, y compris l'adaptive-sync via HDMI et DisplayPort, et ce avec n'importe quel GPU, fut-il Radeon ! Le moment que tous les joueurs attendaient ? Peut-être. Néanmoins, pas de lueur d'espoir pour ceux déjà propriétaires d'un écran G-Sync natif, puisque NVIDIA aurait également confirmé qu'il sera impossible de mettre à jour les écrans G-Sync sur le marché pour profiter de ces nouvelles compatibilités.

Malgré tout, cette évolution - espérons qu'elle se concrétise vraiment - n'en resterait pas moins positive et partirait dans la bonne direction, laissant entrevoir le retour à un choix libre et sans sacrifice du couple carte graphique / écran - ce qui aurait dans tous les cas idéalement toujours dû rester la norme ! Il était donc temps... (Source)

 

nvidia g sync sesame ouvre toi cdh

On y croit !

 Doucement mais sûrement, le retour à un marché normal et moins fermé avec l'ouverture du G-Sync d'une certaine manière aux cartes concurrentes ?  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 21 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !