À l'annonce de la prise en charge des moniteurs Adaptative Sync (et donc, théoriquement, tous les FreeSync) sous le nom "G-Sync Compatible", NVIDIA a fait plus ou moins machine arrière sur sa politique d'exclusivité technologique concernant le rafraichissement variable. Cependant, l'enthousiasme des joueurs est rapidement retombé lorsque la firme a poursuivi avec le chiffre de 5,56% de moniteurs complètement compatibles, soit 28 produits différents.

 

À l'occasion du Computex, la firme a documenté les raisons de cette faible proportion : d'une part, 33 modèles n'ont pas pu être testés pour une raison somme toute bête : impossible d'en trouver un neuf, la production ayant été arrêtée. Il reste ensuite 503 moniteurs, dont la majorité a été recalée pour faute de plage de variation trop faible - la technologie G-Sync requiert 2,4:1 - ce qui représente 278 écrans. Pour ceux-là, il est toujours possible d'activer la fonctionnalité via le panneau de configuration et profiter partiellement des bienfaits de la synchronisation adaptative.

 

nvidia gsync validation stats t [cliquer pour agrandir]

Les statistiques de répartition, vues par les verts

 

Par contre, 202 moniteurs se sont révélés incapables d'afficher correctement leurs images une fois connectées en mode G-SYnc, que ce soit pour du scintillement ou du hachage, la faute d'un circuit probablement trop laxiste par rapport aux exigences du caméléon. Le FreeSync 2 ayant rajouté des contraintes supplémentaires, particulièrement sur le nombre d'images minimal nécessaire pour activer le bouzin, nous devons nous attendre à une meilleure prise en charge pour les sorties futures. Bientôt des écrans officiellement "double casquette" ? (Source : WCCFTech)

 Plage de rafraîchissement trop faible, défauts dans l'image ou exemplaire non fabriqué, voilà l'explication pour une compatibilité si basse. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 13 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !