• Et alors ? Eh beh ça va pas être facile !

Nous voici arrivés au terme de cette  petite expérience. Il y a des choses qui font que nous sommes -agréablement- surpris par les résultats de nos mesures. S'il n'y a pas péril en la demeure pour les quadcores, et a fortiori des quadcores purs sans hyperthreading, force est de constater que le marché a glissé vers les hexacores, tant chez AMD que chez Intel.

 

"4 ? 6 ? Et pourquoi pas 8 tant qu'on y est !"

carte 6 coeurEffectivement, un choix de processeur reste un moment compliqué. il faut résoudre l'équation à 3 "inconnues" qui sont les performances en applicatif, les performances en jeu, et le prix. En gros voilà ce qu'il faut regarder, en sus de la carte graphique et de la définition à laquelle vous voulez jouer. En gros, plus on monte en définition, plus la carte graphique limite, c'est souvent elle qui lisse les différences entre les processeurs. Après tout, si un CPU à 500 boules n'offre pas plus qu'un à 1800 en 1440p, pourquoi payer plus cher ? Dans un cadre purement ludique, on se rend compte qu'en 1080p un simple hexacore, vendu peu cher eu égard au passé d'Intel, devient une référence de son catalogue, envoyant les quadcores loin et surtout plus bas dans l'échelle des valeurs.

 

En 1080p, on a tendance à dire qu'il n'y a pas de limitation GPU, ce qui est faux puisqu'il y a des titres où elle existe, nos réglages prouvent qu'il est possible de l'atteindre, même avec une GTX 1080. Pour autant, le 1080p reste un bon cadre d'évaluation des processeurs, définition qui représente le standard actuel même si des définitions plus exotiques et plus gourmandes existent. Et à la lecture de cette expérience, on peut conclure sur une note bien positive.

 

L'arrivée d'AMD et de Ryzen a changé le paysage des processeurs. Intel impulsait son rythme de vieille dame  asthmatique depuis trop longtemps. Les hexacores et octocores AMD ont bouleversé les plans d'Intel qui a riposté facilement et rapidement avec Coffee Lake, preuve qu'il a les moyens de faire comme il veut s'il est bousculé. Et donc non seulement le géant a introduit des 6 coeurs pour la première fois de son histoire dans le segment mainstream, mais il a aussi adapté ses prix à ceux de la concurrence, restant un peu plus élevé malgré tout.

 

Avec son Core i5-8400, que nous avions déjà intégré dans notre guide d'achat des CPU, Intel a tapé juste. Il y a toujours une puce qui sort du lot par plusieurs aspects, celui du rapport performance/prix revient au 8400 dans le catalogue Intel. Et comme il n'est pas manchot en jeu, vous comprenez pourquoi taper dans un 8086K n'a de réelle utilité que dans le cadre de l'overclocking, le différentiel de prix astronomique 430 vs 180€ ne se retrouve pas dans les performances. Si vous voulez monter une config LGA1151 tranquille qui ne sacrifie pas les perfs, c'est vers ce CPU que vous devez aller. Si vous voulez de l'AMD, le conseil reste le même surtout que le R5 2600 a vu une baisse de prix et est à 160€ désormais.

 femme degout gif

Les quadcores c'est dégoûtantttttt !

 


corsair bequiet 40 gigabyte 40 noctua   kfa2 40

Nous remercions nos partenaires pour la mise à disposition du matériel nécessaire à la réalisation de l'article.



sommaire

1 • Préambule
2 • Protocole et configurations
3 • Résultats 1080p
4 • Observationnage

Les 26 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !