• Évolution des fréquences

Pour jauger l'ampleur des éventuelles baisses de fréquences induites par les limites de température et consommation imposées à la TITAN Xp Collector's Edition via GPU Boost 3.0, nous avons mesuré la fréquence de son GPU en tâche de fond sous forte charge (Anno 2070 en QHD) soutenue durant 30 min :

 log freq

L'évolution de la fréquence GPU de la TITAN Xp Collector's Edition sous forte charge

 

En début de test, la TITAN Xp est clairement limitée par son TDP, à l'instar de la GTX 1080 Ti. L'une comme l'autre voient leur fréquence GPU abaissée de ce fait, mais également consécutivement à l'échauffement des cartes qui finit par devenir le facteur limitant principal. Il l'est d'ailleurs davantage sur la TITAN Xp qui a plus de difficulté à s'approcher de son TDP max. autorisé que sa "petite" soeur. Quelle conséquence du côté des fréquences : malgré un boost max supérieur d'un bin par défaut, le flagship finit avec des fréquences moyennes légèrement moindres (1598 MHz vs 1605 MHz).

 

Pour rappel ce comportement n'est en rien un défaut, c'est ce qui est recherché par NVIDIA pour soigner l'efficacité de sa puce et la garder sous contrôle, ce mécanisme permettant de s'affranchir des marges de sécurité que prenaient auparavant les concepteurs de GPU, pour valider les fréquences de fonctionnement dans toutes les conditions de leurs GPU. Cela permet ainsi un gain de performance lorsque les conditions sont plus favorables (charge 3D moins lourde, conditions climatiques plus clémentes, etc.), mais induit plus de variabilité.

 

 

• Overclocking

Nous venons de le voir, la TITAN Xp Collector's Edition est une carte limitée principalement par sa température maximale autorisée mais aussi, dans une moindre mesure, par sa consommation. Ces valeurs sont bien évidemment modifiables (jusqu'à respectivement 93°C / +20%)) via un utilitaire ad hoc, tels Precision XOC ou Afterburner. Au-delà de ce point, l'overclocking chez les verts consiste à appliquer un offset au niveau de la courbe tension/fréquence, ce qui est toujours bénéfique pour l'efficience à condition de conserver la stabilité. Autoriser des limites de température et/ou de consommation plus élevées permet d'aller encore plus loin côté performances, mais au détriment de l'efficacité cette fois ! Voyons ce dont a été capable notre carte en visant les performances maximales :

  

oc2

TITAN Xp Collector's Edition overclockée

 

Au final, nous avons réussi à stabiliser la carte à un peu plus de 1900/1500 MHz pour les GPU et mémoire. De quoi grignoter un peu plus de 12% sous The Witcher III, avec pour contreparties une augmentation de 55 Watts de la consommation et des nuisances sonores franchement désagréables, à plus de 50 dBA. Page suivante, passons aux mesures de bruit et températures.




Les 11 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
prévention anti troll, loguez-vous !ouverts aux ragoteurs logués