• VERDICt

Gamer Storm New Ark 90 [cliquer pour agrandir]Allez, il est temps de vous dire ça qu'est-ce qu'on pense du New Ark 90. C'est bien et c'est pas bien. Oui, mais encore ? Ça vient, voilà ! :

 

Du design, mais...

Oui, Gamer Storm a bossé son design. Oui, le New Ark 90 a de la gueule. L'ensemble, si l'on fait abstraction du long bandeau de DEL et du contrôle de flux en façade, reste relativement sobre. La marque pense à incorporer toutes les touches à la mode, avec l'éclairage que nous venons d'évoquer bien évidemment, mais aussi la grande fenêtre en verre trempé à manipuler avec soin si vous êtes une patte.

 

De prime abord tout semble parfait. Si les matériaux qui le composent sont solides, l'ensemble laisse un petit goût de "peut mieux faire". Non pas que le travail soit bâclé, mais on sent bien que l'inspiration manque sur certains points. On pense tout de suite à la façade qu'il faut arracher des deux mains pour accéder aux baies de stockage avant. Quid de la durée de vie si l'on manipule trop souvent cet ouvrant ? La porte est maintenue par les traditionnels ergots en plastique, vous savez, ceux qui nous restent dans les mains quand on enlève une partie du carénage de nos boîtiers ? Toujours pour le stockage, la vis qui maintient le tiroir en place était-elle vraiment nécessaire ? Il ne faut pas l'oublier avant le démontage.

 

Arrive ensuite l'agencement du watercooling. C'est un peu le bordel dans les tuyaux et le câblage. Il est impossible de mieux organiser le tout. Dommage pour le style si vous êtes un maniaque... Puis arrivent les contrôles d'éclairage qui sont bien trop cachés à notre goût. Des boutons plus grands auraient été bien appréciés (on a la vue qui baisse !). Ils ont tout de même le mérite de permettre un pilotage simple et rapide. On passe ensuite à l'intérieur avec les slots verticaux déportés vers l'intérieur. Ils pourront considérablement gêner la mise en place d'un gros GPU comme nous l'avons souligné. Fort heureusement, l'espace ne manque pas pour l'agencement du câblage à l'arrière du boîtier.

 

L'équipement ? Toujours pas assez !

Le New Ark 90 est livré avec deux ports USB 3.0 externes, Une grande quantité de RGB sur les ventilateurs et les bandeaux externes, quatre ventilateurs de 140 mm moulinant à 1800 tpm, du verre trempé tout autour et surtout un gros watercooling intégré (mal, mais intégré quand même). Ce n'est pas tout ce que le boîtier propose. Vous aurez de quoi filtrer l'entrée du châssis, mais uniquement par dessous, avec deux filtres amovibles microperforés. Nous avons bien noté la présence des deux slots verticaux, mais ils seront inutilisables si vous n'avez pas le Riser optionnel. La partie dédiée au stockage est suffisante (jusqu'à six unités) et la présence d'un hub PWM est très appréciée. Voilà tout ce que propose le New Ark 90; un équipement assez basique si l'on ne compte pas le watercooling.

 

conclusion new ark 90

De bonnes perfs, mais du bruit

Grâce à Dieu, ou plutôt aux ingés de chez GamerStorm, le New Ark 90 offre de très bonnes performances, permettant d'overclocker votre processeur sans trop pousser. Les deltas enregistrés sur le CPU sont excellents, comme nous avons pu le voir. Nous avons également relevé une petite faiblesse sur la carte graphique lorsque le boîtier est régulé. Cela peut être simplement corrigé avec un système de refroidissement plus performant ou l'ajout d'un ventilateur en façade. Pour le reste RAS. 

 

L'inconvénient ici est que ces bonnes performances sont accompagnées de nuisances importantes. Le watercooling est la principale source de bruit dans le New Ark 90. Viennent s'ajouter les deux ventilateurs de 1800 tpm chargés d'extraire l'air chaud. Il s'agit des mêmes modèles maison installés sur le watercooling. Comme nous l'avons relevé, ils génèrent eux aussi leur lot de bruit à pleine vitesse, atténué par le fait qu'ils ne trouvent pas de radiateur sur leur chemin.

 

Un prix assez conséquent !

Comme indiqué lors de la présentation, le prix de vente du New Ark 90 se situe autour des 300 billets verts. L'intégration du watercooling n'y est pas étranger puisque la référence est inédite. Nous voici donc avec un AIO de 280 mm équipé de deux gros ventilateurs puissants et d'un contrôle de flux. On peut imaginer qu'un tel produit vendu en l'état par la marque se trouvera déjà aux alentours des 140/150€. Restent donc 215€ qu'il nous est difficile de justifier. La rareté de ce type de produit permet d'en excuser à moitié l'exagération. Il serait plus juste de le trouver à un prix inférieur d'au moins 20% selon nous.

 

comptoir 3starsLe New Ark 90 est une nouvelle exclusivité signée GamerStorm. Le design est plus sage et bardé de verre et d'éclairage. L'équipement n'est pas franchement amélioré sur cette nouvelle itération qui se voit greffer un kit de 280 mm. Les performances en refroidissement sont au rendez-vous avec ce modèle, mais sont accompagnées de fortes nuisances sonores quand l'engin tourne à pleine vitesse. La régulation PWM assurera le contrôle, du moment que vous régliez bien votre machine. L'espace ne manque pas dans le châssis, surtout pour le rangement des câbles. Nous ne reviendrons pas sur les quelques points qu'il était possible d'améliorer dès le départ pour nous, car la liste est conséquente. Finalement, on se dit que le look du Genome, sorti de son laboratoire, était bien plus agréable que là. Le prix prend également une claque, avec un bon 70 balles de trop, sans réelle justification à nos yeux. À l'issue de notre test nous attribuons un tout juste 3 étoiles au New Ark 90 de GamerStorm, qui mérite plus de soin dans la conception, ainsi qu'un équipement plus en adéquation avec le tarif demandé et surtout digne d'un modèle haut de gamme.

 


corsair 40 noctua_40 intel_40.png Seasonic asus_40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.

 

 




Les 2 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !