• Verdict

DeepCool Genome [cliquer pour agrandir]Nous voilà arrivés au terme de ce test. Le Genome nous a particulièrement impressionnés par sa capacité à se faire discret tout en assurant le meilleur refroidissement possible pour notre CPU. Est-ce tout ce qu'il faut retenir de ce modèle ? Nous vous livrons nos impressions :

 

Qualité ? Perfectible !

Le Genome se présente dans une robe blanche unie, coupée de noir et d'une pointe de bleu. L'assemblage est d'un bon niveau, tout comme la finition externe du boîtier. Le premier point sur lequel nous émettrons une critique concerne les panneaux latéraux. Si nous avons l'habitude de nous débarrasser de vis moletées pour les désolidariser du châssis, il est plus rare de devoir y laisser un ongle ou deux pour effectuer cette tâche. Le boîtier ne dispose pas de petits déports à l'arrière qui permettent de le faire facilement. L'autre problème que nous relevons concerne le système de rétention des panneaux choisi par DeepCool. Autant le dire directement, il n'est pas digne d'un boîtier de ce prix. Sur le Genome, vous trouverez des crochets pliés dans l'acier, qu'il faudra insérer dans les glissières disposées sur le châssis. Attention alors à ne pas les endommager en vous y reprenant plusieurs reprises. Si ce système est plutôt courant sur un boîtier à moins de 40€, ça ne l'est pas sur un modèle à 250. Le dernier détail agaçant viendra de l'intérieur. Les passages de câble sont protégés, mais les caches !

 

DeepCool Genome [cliquer pour agrandir]Un équipement correct

Le système de refroidissement CPU est livré avec le Genome, c'est déjà un problème réglé lorsque vous monterez votre configuration. Le kit installé voit sa fixation améliorée par rapport aux Captain vendus au détail. Sur ce modèle, tout est simple est rapide à mettre en place. Le waterblock est orné d'une lumière pulsante qui donnera un petit côté vivant à la bête. Le boîtier en lui-même n'est équipé que d'un seul ventilateur de 120mm placé en extraction à l’arrière. Il est ultra silencieux, donc inutile de le remplacer. Le reste de la ventilation se trouve sur le watercooling directement. Il s'agit de trois ventilateurs Turbo Fan TF120. Les moulins possèdent neuf pales, sont équipés de DEL blanches et souffleront jusqu'à 1800 tpm pour envoyer 130m³ d'air chacun au travers du radiateur. C'est tout pour la ventilation, qui aurait pu se voir renforcée par l'ajout d'un ou deux 120 sur l'avant. Dans le bundle on ne trouvera pas le riser PCIe malheureusement. Il faudra se contenter de la visserie et d'un HUB PWM permettant de connecter quatre ventilateurs. Le boîtier ne possède pas de baie 5.25", cela ne vous aura pas échappé et n'offre pas de système permettant de faciliter le montage (vis sur les panneaux, les supports HDD et les Slots d'extension).

 

Un point qu'il serait intéressant de revoir dans une éventuelle évolution, est la possibilité d'intégrer un nouvel élément dans la boucle de refroidissement. Les Captain ne le permettent pas, sauf gros bricolage.

 

360mm : bah oui, ça envoie du pâté

Les performances réalisées par le Genome sont très bonnes, d'autant plus que le système fonctionnait à bas régime pendant toute la période de test. A aucun moment les ventilateurs n'ont donné plus de voix pour maintenir le processeur au frais. Le système dépressionnaire créé dans le boîtier n'est pas suffisamment bien optimisé pour permettre à tous les composants d'en prgenome conclusionofiter. La carte graphique passive grimpe un peu haut à notre goût lors des tests et le disque dur souffre également. D'ailleurs la température de ce vieux pépère aura beaucoup de mal à redescendre à l'issue. Vous comprenez maintenant notre réflexion sur l'ajout d'au moins un ventilateur supplémentaire en façade. Concernant les vibrations, le Genome n'est pas particulièrement mauvais, mais il souffre des faibles nuisances sonores qu'il génère et d'un manque d'isolation. Oui, vous lisez bien, le Genome est silencieux et laisse échapper les bruits internes. Si le Raptor X est bien canalisé, ça n'est pas le cas du bruit qu'il fera en écriture comme en témoigne le pic enregistré à ce moment. Dites-vous que même les grattages de notre disque dur système sont audibles ici. Vous l'aurez compris, nous placerons le Genome dans la catégorie des boîtiers très silencieux. Oui, nous avons enregistré jusqu'à 50 dB, mais l'essentiel des nuisances provenait alors des trois TF120 tournant à fond. Soulignons également que 50 dB, c'est plutôt une belle performance pour un AIO de 360mm !

 

Alors ce tarif ?

Le Genome est annoncé à 239.99€. Quand un sait qu'un Captain 360 se trouve autour des 140$, on ajoute 15$ pour le réservoir, donc cela laisse 95$ au boîtier. Malgré une qualité globale satisfaisante, nous trouvons le tarif tout juste correct pour la France. Pour nous le boîtier ne vaut pas plus de 80€ avec les prestations qu'il offre. DeepCool devrait ajouter quelques options supplémentaires pour se démarquer réellement de ce côté (le second ventilo en façade et le riser, pourquoi pas !).

 

comptoir 4starsL'étonnant Genome nous laisse un bon sentiment. Malgré quelques petits détails de conception que nous ne trouvons pas dignes d'un modèle de cette gamme, il sait nous proposer d'autres atouts pour nous faire oublier ses travers. En premier lieu, la facilité de mise en oeuvre qui, malgré l'absence de tout système qui pourrait la simplifier encore plus, se fait très rapidement. Vient ensuite la présence de l'excellent kit de watercooling, modifié pour l'occasion, offrant plusieurs lumières éparpillées et un réservoir en façade. Le look ensuite, très moderne, n'est pas désagréable. N'attendez pas de ce boîtier qu'il soit discret, avec toutes les lumières c'est raté. Si l'équipement est correct, il aurait pu être renforcé par l'ajout d'un second ventilateur pour le boîtier et surtout du riser PCIe. Les performances sont très bonnes tant en termes de refroidissement du processeur que de silence de fonctionnement. Attendez-vous tout de même à un petit coup de chaud dans le compartiment du fond ou sur le GPU si comme nous il dispose d'un radiateur passif. Quant au tarif annoncé, il nous apparait un poil juste vu les prestations proposées sur le boîtier lui même. Au terme de ce dossier, nous accordons quatre étoiles au DeepCool Genome, qui en perd une à cause des quelques détails de finition qui nous rebutent.

 

crucial_40.png noctua_40 intel_40.png Seasonic Silverstone asus_40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.




Les 20 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !