Souviens-toi l'été dernier ! Ce n'était pas la sortie d'un film d'horreur, quoique pour votre porte-brouzoufs ça y ressemble. EIZO, marque qui tend vers la commercialisation de produits d'exception calibrés au plus juste, et bénéficiant d'une grosse garantie, avait lancé son moniteur pour joueur, le Foris FS2735. Pas de doute, il s'adresse au joueur fortuné, avec sa dalle 27" affichant 2560x1440 pixels, d'origine AHVA type IPS, avec son temps de réponse de gris à gris de 4ms, ses specs connues de 350cd/m² et 1000:1 respectivement pour la luminosité et le contraste typique, sa compatibilité FreeSync jusqu'à 144Hz, il possède même son module BT qui permet, via soft sur smartphone de piloter les réglages à partir de ce même terminal.

 

Le reste est classique mais bon à prendre, comme le fait qu'il bouge dans tous les sens. En fait nos confrères de TFT sont satisfaits à part 3 points négatifs : à l'usage il est peu aisé de le régler d'un point de vue positionnement, les noirs ne sont pas noirs du fait de la dalle IPS, et ensuite il y a un bug dans la gestion du blur et de l'overdrive quand on utilise FreeSync. Et déjà qu'à 1200€ en boutiques en Gaule, c'est exagéré, alors avec ces défauts c'est devenu impossible. Ne serait-ce avec ses dimensions, pour le même prix il vaut mieux taper dans du 21/9 34" en 1440 avec FreeSync ou GSync si vous êtes sous Geforce. Dommage en somme !

 

eizo foris fs2735

 

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 15 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Test • GeFORCE GTX 1080 Ti

GP102 un peu moins élitiste !   Début août 2016, NVIDIA commercialisait une nouvelle TITAN X embarquant 12 Go de mémoire et GP102, la grosse puce (gaming)...

 

Test • AMD X370 / RYZEN 7 & 5

Le retour en grâce d'AMD   Le lancement d'une nouvelle architecture CPU n'est pas un événement si courant dans le microcosme hardware contemporain. Il est ...

 

Le Comptoir du iTech : du hardware et du high-tech pour les Tourangeaux

En début d'année, Le Comptoir a lancé une campagne de recrutement. Le seul à avoir réussi à survivre à la (rude) période de formation se trouve être Jordan ...