Découverts lors du CES 2016, les derniers SSD de la gamme Trion d'OCZ arrivent sur le marché. Ces successeurs des Trion 100 vont continuer sur leur lancée, en essayant d'offrir du stockage numérique à prix contenu tout en tentant de faire oublier les déboires passés de la firme.

 

ocz trion 150

 

Si OCZ ne brillait pas dans le passé, depuis son rachat par Toshiba les choses ont évolué et vers le mieux. De toute façon, sous la carlingue badgée OCZ, on ne trouve que du composant maison avec un contrôleur Toshiba (pas encore dévoilé, mais certainement un Alishan TC58 ou une évolution de la chose) et de la NAND TLC gravée en 15nm, soit 4nm de moins que pour les Trion 100 en TLC 19nm.

 

Sur le papier, ils sont donnés pour capables d'atteindre des taux de lecture/écriture séquentielle de 550/530Mo/s et 91000 IOPS en aléatoire 4K. Si ces chiffres varient fatalement en fonction de la capacité de l'engin, disponible en 120Go, 240Go, 480Go et 960Go, leur tarif contenu permettra de s'équiper sans se ruiner tout en s'assurant un sérieux gain de performances sur quelques années, avec une durée de vie donnée pour 240To de données écrites. Même s'ils embarquent de la TLC, les firmwares ont suffisamment été améliorés ces dernières années pour que l'on puisse compter sur la fiabilité de la chose (à part peut être chez Samsung qui peine toujours sur certaines gammes), comme l'ont prouvés les Trion 100 ou d'autres modèles de concurrents comme Corsair, SanDisk et autres. Comptez sur une fourchette de prix allant de 50 à 250€ pour ces quatre nouveaux venus.

 

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 11 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !