Dans un tweet - rapidement supprimé - du compte d'assistance américain de Samsung, ce dernier expliquait vidéo à l'appui comment utiliser la fonction de recherche de virus planquée dans ses téléviseurs intelligents. Forcément, à partir d'un moment où un objet est connecté, il y a bien un risque outre celui de se faire moucharder par la CIA, et le hardware et software embarqué par un téléviseur ne fait évidemment pas figure d’exception en matière de vulnérabilité par rapport à une machine plus traditionnelle.

 

Interrogé à ce sujet après la suppression du tweet, Samsung Support USA a répondu que le but était d’éduquer les utilisateurs et de les aider à régler leurs soucis, et non pas en réponse à une menace/risque quelconque. Soit, une intention première finalement assez louable, mais alors pourquoi avoir retiré la vidéo et aussi rapidement ? Pas bon pour l'image de marque de reconnaître à demi-mot un risque pourtant commun ? Des réactions trop négatives du public ? La page en question publie pourtant régulièrement des vidéos du genre sur l'usage des fonctionnalités des téléviseurs, mais celle-ci n'y avait visiblement pas sa place...

 

samsung usa [cliquer pour agrandir]

 Le tweet original.

 

Néanmoins, Il est intéressant ici de constater que la fonctionnalité de protection antivirus des TV intelligentes - dans le cas de Samsung - semble assez bizarrement ne pas être active par défaut et nécessiterait donc une intervention de l'utilisateur, et accessoirement de naviguer au fil d'une interface pas toujours intuitive ni réactive, et puis trouver l'option enterrée au fin fond des paramètres du système. Cela concernerait en tout cas la majorité des TV de Samsung équipés en WiFi et d'une prise Ethernet, "intelligentes", car capables de jouer et d'afficher du contenu des divers services en ligne de streaming ou autre sans appareil annexe. Habituellement, chez Samsung cela se passe sous Tizen, un OS propriétaire proposant un navigateur et un store d'applications, soit deux intermédiaires parfaits pour choper un bout de code potentiellement malveillant.

 

En somme, cette anecdote nous rappellera surtout de l'importance de la sécurité des objets connectés de notre quotidien, d'autant plus que ceux-ci sont toujours plus nombreux, de la machine à café au frigo (et même un toaster !), en passant par les systèmes domotiques plus complexes et les caméras de surveillances connectées, un point qui représente malheureusement encore une très grosse faiblesse pour beaucoup d'entre eux et constitue donc d'une manière ou d'une autre un risque pour les utilisateurs. (Source)

 

samsung usa [cliquer pour agrandir]

 Un tweet supprimé de Samsung USA nous rappelle qu'objets connectés et sécurité ne font pas encore toujours bon ménage.  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 2 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !