Pour mettre en avant son navigateur Edge (et faire au passage oublier son manque d'options et de modules par rapport à la concurrence), Microsoft s'est lancé dans une bataille prenant place dans le domaine de l'autonomie des portables. Comme tout logiciel, un navigateur fait consommer de l'énergie à votre machine et sur un ordinateur portable, ça veut dire plus ou moins d'autonomie une fois sur batterie. Ca n'intéressera donc certainement pas l'utilisateur sur ordinateur de bureau équipé d'un gros processeur et d'un GPU musclé, mais le nomade pourrait y trouver son compte.

 

On a eu donc le droit à une mise en situation d'Edge face à ses principaux concurrents, moulinant tous sur Surface Book jusqu'à ce que mort de la batterie s'en suive. Le protocole de test était assez limite, ne donnant pas la version des navigateurs ni les modules ajoutés, mais Microsoft pouvait ainsi fièrement montrer que son navigateur est le meilleur. Ca a d'ailleurs donné des idées à Google qui s'est amusé à faire la même chose avec deux versions différentes de son Chrome.

 

Microsoft revient aujourd'hui à la charge pour la même chose, mais avec le navigateur Edge de la version Anniversary de son Windows 10 (la 1607, contre la précédente 1511) et rejoue la même scène. Tout d'abord en confrontant Edge 1511 à Edge 1607, puis en recommençant le déballage de Surface Book en vidéo avec chronométrage pour bien montrer que c'est le navigateur de Redmond qui offre le plus d'autonomie.

 

Le test sous Vimeo

 

Ils nous ont certainement entendus nous moquer de leur test sans protocole de la dernière fois, et c'est pourquoi ils en partagent cette fois plusieurs en plus de donner les versions des navigateurs : Chrome 53, Firefox 47 et Opera 39. On a le droit à une page dédié au test Web et deux autres pour les tests vidéo sous Vimeo et Netflix. On a le droit à une méthodologie complète, et on apprend par contre que c'est la version 47 de Firefox qui a été testée pour le web, car leur protocole ne fonctionnait pas avec la 48, les tests vidéos ont par contre eu lieu sur Firefox 48 (mais pas en 64-bit). Pour finir de clore le débat au sujet de leur façon de faire, Microsoft signale au passage que la source du code utilisé pour leur test a été déposée sur GitHub et que tout le monde peut s'en servir librement.

 

Et le test sous Netflix

 

Microsoft essaie donc de la jouer franc-jeu et c'est une bonne chose, même si le fait que la compétition ne puisse se dérouler ailleurs que sur son propre système d'exploitation et sans regarder plus loin que l'autonomie ne donne pas réellement des résultats très parlants. On leur reconnaitra tout de même que dans ce cas de figure bien spécifique, leur navigateur semble effectivement être le plus économe en énergie, ce qui est une bonne chose en cette période où le gaspillage doit cesser !

 

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 21 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !