Comme on a pu le découvrir en fin d'année, Steam n'est pas la plateforme la plus sécurisée. Menacée de hack avant Noël, le 25 décembre aura été une rude journée et même si Valve niait toute intrusion, elle a dû communiquer à ce sujet et avouer en avoir pris une belle.

 

Vous pensiez que ça leur avait servi de leçon et que Lord GabeN allait mettre les bouchées doubles pour améliorer les choses ? Que nenni non point, et c'est un utilisateur qui le prouve, tout d'abord en signalant que Steam utilise une version dépassée du navigateur Chromium, la 47 alors que la plus récente est la 50, et qu'en plus ce dernier désactive le mode bac à sable du navigateur (Sandbox) qui permet de dissocier les processus actifs pour plus de sécurité.

 

Alors que la plus grosse plateforme de vente et téléchargement de jeux vidéo dématérialisés est une cible de choix pour les hackers, on s'étonne de voir que leur politique de sécurité est toujours au ras des pâquerettes, jusqu'à se demander s'ils s'en préoccupent réellement. Après tout, Steam a tellement de fans et d'utilisateurs (merci les soldes toute l'année et le -80%) qui lui excusent ses travers qu'ils n'ont peut-être pas à s'en soucier. Mais après tout, quand la quantité prime sur la qualité, on n'a plus vraiment à s'étonner ! (source : ghacks)

 

steam

 Valve n'est pas vraiment à la page au sujet de la sécurité de sa plateforme Steam et on le sait. On en a encore une preuve aujourd'hui avec l'utilisation de Chromium 47 comme navigateur alors que la version stable la plus récente est la 50. De plus, les sandbox sont désactivées de base par Steam, ce qui offre un excellent terrain de jeu pour qui aime exploiter les failles d'un navigateur. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 53 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !