Aie, aie, aie, il y a des leçons qui sont difficiles à apprendre. Intel, tellement en avance sur son concurrent, aussi bien architecturalement que techniquement, s'est vu depuis cet été dépassé dans tous les secteurs, et égalé quasiment sur celui qui lui était réservé, le gaming. Les Ryzen 3000 ont définitivement enterré les Coffee Lake, vendus de surcroit trop cher, et ne pouvant lutter avec les CPU AMD vendus au même prix. La seconde salve Threadripper de 2019 a définitivement castré Cascade-Lake-X. Ce dernier cristallise les errements d'Intel depuis des années, et là entre le 7980XE et le 10980XE, on mesure 5% de performances en plus, en 3 générations, c'est juste irrespectueux, mais Intel peut-il faire autrement actuellement ? La réponse est évidemment non, tout le monde le sait, mais chez Intel, on a semble-t-il du mal à accepter d'être dans la peau de celui qui est second partout. On s'habitue forcément à la plus haute marche du podium, et là la chute est terrible.

 

Et d'aucuns diraient mérité, puisqu'Intel a manoeuvré à sa guise durant ces années, et n'a pas fait évoluer le segment mainstream. Il a fallu la concurrence d'AMD pour que le géant se remue, mais la marche était un peu haute, et aujourd'hui la jambe ne peut plus se lever pour la franchir. Pour autant, il y a un segment dans la boite, dans toutes les boites d'ailleurs, qui tentera toujours de faire passer des vessies pour des lanternes : c'est le marketing. Celui d'Intel, plutôt que faire profil bas et laisser passer ces moments difficiles comme l'ont fait plein d'entreprises avant lui, préfère la jouer fière, quitte à raconter des balivernes.

 

intel asie slide

 

En effet, en Asie, sur sa suite de tests perso, Intel a tenu une conférence où il en est arrivé à la conclusion que ses puces mainstream étaient meilleures que celles du concurrent. Le gaming ? On a vu que c'était devenu kif kif au point où ça ne se voit plus ingame. En applicatif ? C'est la grosse branlée à iso-prix, et à iso-coeurs. Et malgré les dizaines de tests de qualité parus, les avis sont unanimes : Intel est dépassé. C'est donc Intel Asie qui a décidé de prouver par A+B que la presse spécialisée, et surtout ceux ayant des protocoles impeccables, propres, regroupe des bonimenteurs. Et comment ? En montrant que sur sa suite de test perso, les puces Intel sont meilleures. Il les appelle des tests "Real World". Et le meilleur, Intel compare les perfs du 9600KF au 3800X, et du 9350KF aux Ryzen 5 3600X. Comment dire... ce serait grâce aux fréquences que les CPU pourraient accomplir ce miracle. C'est assez dramatique comme attitude parce qu'elle montre toute l'arrogance d'un ancien leader devenu quelconque, et cette méthode aujourd'hui auprès des clients ne passe plus. L'effet recherché ne sera pas l'effet final, cette attitude risque de dégouter encore les vrais fans d'Intel, qui ne méritent pas ça, pas plus que les fans des rouges ont subi les erreurs de com mal venues de leur boite AMD pourtant au creux de la vague il y a quelques années.

 

Et donc ce billet un peu à charge finalement, mais qui n'est dû qu'à la position mercantile démesurée d'Intel, rappelle aux bleus que les chiffres de vente au détail ne lui sont absolument pas favorables, Amazon par exemple ou encore Mindfactory, la liste serait longue si on le voulait. Intel oublie de dire que son 10nm est absent, que son 14nm+++ est au bout du rouleau, qu'il y aura encore une pénurie sûrement bienvenue pour monter les prix, chose qui devrait être sans effet cette fois puisqu'il y a Ryzen 3000, et que l'avenir est tellement radieux qu'il a même décidé de déterrer un vieux Pentium Haswell 22nm. Si AMD a, en la personne de Lisa Su, une directrice "humble" et qui a une personnalité paisible, ne faisant pas de vagues, à se demander si chez Intel il y a un capitaine dans le bateau. C'est ce contraste aujourd'hui qui salit un peu plus la réputation très affaiblie d'Intel, les leçons sont compliquées à apprendre manifestement !

 Comment survivre à une situation complexe qui vous met en difficulté ? Faire le mort laisser passer l'orage, ou bien se rebiffer ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 46 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !