Nous vous parlions hier des Radeon Vega Pro II embarquées dans le Mac Pro d'Apple, hé bien voici venu le temps des rires et des chants de se pencher sur la bête. Avec 28 cœurs et 56 threads au maximum, on sent arriver le CPU bleu à l'intérieur, et bingo ! C'est un Xeon W, qui grimpera jusqu'à un équivalent renommé du  W-3275M (4,40 GHz en boost, 2,5 de base). Avec ça, il sera possible de gérer 64 lignes PCIe, voilà qui devrait convaincre bon nombre de pros. Pour ceux dont le revenu mensuel reste indécent, mais tout de même moins fortunés, des options descendant jusque 8 cœurs (3,5 GHz de base et 4,5 en boost) en s'arrêtant également à 24, 16 et 12 cœurs. Dans tous les cas, il sera possible de monter un maximum d'un To de RAM, et 1,5 To à partir du 24 cœurs (32 Go minimum), Intel n'ayant apparament pas encore réussi à imposer sa mémoire Optane dans le secteur, cela reste cependant à vérifier, mais il est de toute manière très probable que cela viendra à terme. Pour le stockage, les configurations vont de 256 Go à 4 To répartis sur un à deux modules en NVMe - prions pour un M.2 standardisé.

 

apple mac pro 2019 cdh

Quoi ? Votre Mac Pro "poubelle" a évolué en Rapafromaj ! (crédit image @cnet)

 

Pourquoi tant de certitudes ? Tout simplement parce que ce Mac Pro fait une excursion sur un terrain bien moins connu de l'informatique grand public, en intégrant une carte dédiée à l'accélération du traitement vidéo (principalement Final Cut Pro X). Le marché des innovations des puces de silicium étant ce qu'il est, Apple a opté pour un FPGA, nommé Afterburner, connecté en PCIe x16. Puisque Apple a des contacts avec Intel pour les CPU, il est possible que la carte embarquée soit de même provenance, mais cela reste à vérifier, Xilinx étant leader de ce marché. À l'aide de cette puissance de calcul supplémentaire, les utilisateurs devraient pouvoir éditer des flux vidéos jusqu'en 12K : voilà qui en dit long sur la cible du produit !

 

Petit saut sur la partie graphique : le choix sera à faire entre une Radeon Pro 580X (36 CU, 2304 SP, une RX 580 en somme), ou la fameuse Radeon Pro Vega II, en simple ou en Duo (64 CU, 4096 SP et 32 Go de HBM2 par puce), et le duo pouvant être jumelée pour 4 puces graphiques au total dans l'appareil. Dans le cas d'au moins cette dernière, la connexion sera quelque peu étrange (mais Apple n'est carrément pas à son premier coup en matière de format propriétaire) car il faudra pas moins de ... deux ports PCIe (dans le sens de la longueur), le second servant à alimenter la carte (500W maximum) il sera toujours possible pour les pirates de mettre à jour avec un PCB non pommé, car deux connecteurs 8-pins seront encore présents. Qui dit carte AMD Pro dit également grosse consommation, et c'est assez logiquement qu'est intégrée une alimentation de 1400W, enfin, sortant 1280W lorsqu’alimentée à 220V - sans parler du design.. Aéré, dirions-nous.

 

apple mac pro 2019 nu

L'intérieur du bouzin : un flux d'air parfaitement rectiligne, similaire aux serveurs rackés

 

Côté connectiques, selon la carte graphique choisie, les sorties différeront : 2 HDMI 2.0 pour la RX 580X, et 4 DP reroutés dans les ports Thunderbolt 3, ou 4 DP et 1 HDMI 2.0 sur la Radeon Pro Vega II, complémenté de 2 DP via Thunderbolt 3, toujours rerouté en interne. Au vu du l'utilisation, nous ne sommes pas particulièrement surpris de voir 2 ports réseaux Intel 10 Gb Ethernet, le WiFi ac et la dent bleue 5.0, mais aussi 2 ports Thunderbolt 3 (DP + USB-C !), le classique jack, et deux USB 3.1 Gen1 en Type-A. Sur le dessus, Apple fait bien du Apple avec 2 Thunderbolt 3 également !

 

Pour se procurer ces 18 kg de technologie, raquez sévèrement puisque l'offre commence à 5 999$ oui c'est indécent, plus qu'une BX, et c'est loin d'être le plus couillu ! Tous les tarifs seront dévoilés à l'automne, date de début des livraisons, mais il se murmure 45 000$ pour les plus gros équipements... Allez, de toute façon, vous ne comptez pas vous en offrir un, si ?

 

Partons dans un délire futuriste, mais puisque Apple semble s'équiper au plus compétitif et grandiloquant du moment, le comble serait de voir en 2022 un Mac Pro au CPU Zen et aux cartes graphiques Intel Xe. Mais cesse de rêverie, si les GPU sont biens passés de NVIDIA à AMD forçant un changement des pilotes graphiques, l'adaptation et l'optimisation du kernel - darwin - pour les rouges serait une autre paire de manches !

 4 GPU au maximum, 28 cœurs... Apple a pris le meilleur d'Intel et d'AMD dans une seule machine. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 53 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !