En sus des grandes annonces pour devenir Zen 2 chez l'un ou plonger dans un lac glacé chez l'autre, le Computex est aussi l'occasion parfaite pour les constructeurs de sortir un peu des terrains battus et de s'essayer à des concepts parfois hors de l'ordinaire, et même si ceux-ci ne donnent jamais systématiquement naissance à des produits commerciaux (du moins tels quels), le but est aussi d'attiser la curiosité et de mettre en avant l’ingéniosité d'une équipe. C'est exactement ce qu'a fait ASUS cette année lors de l’événement autour de ses mobales X570 (tenez-vous prêts, la vague arrive !) parmi lesquelles s'était glissée une bien étrange Prime Utopia ! Avec cette carte, ASUS a visiblement cherché à réimaginer et bousculer un tantinet la conception de base d'une carte mère, et ce de plusieurs façons. 

 

asus computex 2019 : prime utopia ! [cliquer pour agrandir]

crédit photo @ Tom's hardware

 

Tout d'abord, les slots d'expansions ont ici tout bonnement été déplacés au dos de la carte, en angle de manière à permettre l'installation d'un GPU à l'horizontale et d'afficher la carte de la même manière que le font les riser PCIe dans les configurations ordinaires contemporaines. Encore faut-il disposer d'un panneau latéral vitré de ce côté-là, il faudrait alors certainement aussi repenser un minimum la conception des boîtiers pour en profiter, particulièrement du point de vue de la ventilation. Ainsi dégagé, l'avant de la carte mère a été peuplé avec 4 emplacements M.2 surmontés d'un gros radiateur refroidi activement. Ensuite, ASUS a aussi jugé utile d'y intégrer un écran 7" OLED tactile et WiFi pouvant afficher toutes sortes d'informations sur l'état du PC, mais ce serait évidemment personnalisable à souhait.

 

asus prime utopia [cliquer pour agrandir]asus prime utopia [cliquer pour agrandir]

 

C'est au niveau du panneau arrière des I/O que l'on trouvera la prochaine idée intéressante, celui-ci étant devenu partiellement modulaire. L'occupation de l'espace du concept présenté par ASUS ne semble pas particulièrement optimisé et mériterait d’être travaillé, mais une modularité de la sorte permettrait de se débarrasser des ports dont on n'aurait pas l'utilité et de les substituer par d'autres si nécessaires. En théorie une idée de carte mère en kit pouvant potentiellement être sympathique, en pratique ça resterait quand même à voir et beaucoup dépendrait aussi du coût de tels modules hypothétiques.

 

asus prime utopia arriere

asus computex 2019 prime utopia io modules

crédit photo @ Tom's hardware

 

Pour continuer sur la voie de l'excès, la Prime Utopia disposait également d'un refroidissement à eau pour les phases d'alimentation VRM, un choix justifié par ASUS pour refroidir les processeurs multicœurs next-gen avec élégance (le message subliminal semble assez clair : les nouveaux venus seraient chaud patate). Au passage, le constructeur a également conçu un connecteur propriétaire Hydra Cortex qui permet de brancher plusieurs ventilateurs, tout en autorisant toujours un contrôle individuel.

Pour finir, le tout a naturellement été assez joliment emballé dans une enveloppe rétrofuturiste (eh ouais) et minimaliste, puis monté dans un boîtier ouvert et sans qu'aucun câble ne dépasse de nulle part ou ne soit particulièrement visible. Bref, de l'art et une démonstration de savoir-faire avant toute chose, mais sans que l'on sache à ce stade si les idées mises en avant par cette Prime Utopia finiront un beau jour dans le commerce ..!

 

asus computex 2019 : prime utopia ! [cliquer pour agrandir]

crédit photo @ Tom's hardware

 Prime Utopia, ou la carte mère autrement, par ASUS ? Un concept avec de bonnes idées ?  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 14 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !