Depuis quelques temps, les modèles de RTX à refroidissement à base d'oxyde de dihydrogène mélangé avec des substances anticorrosion et des colorants aux propriétés phosphorescentes sont en vogue chez les fabricants de cartes graphique custom. Et pour cause, si les GPU Turing sont efficaces ils consomment une bonne quantité de Watt et l'application d'un simple OC transforme votre GPU Turing en GPU Joliot-Curie, comme l'a démontré notre test sur la Zotac Extreme AMP. Mais le fabricant revient à la charge et - comme prévu - a sortie une version à refroidissement liquide de sa carte RTX 2080 Ti : la ArticStorm.

 

Alors apprenons-nous du nouveau sur le sujet ? Pas grand chose, la carte semble reprendre sur les visuels la fabrication de la version Extreme AMP avec son PCB massif et le fameux PowerBoost, les 16 phases (un 2x8 en vrai) pour le GPU plus 4 phases pour la mémoire et la gestion de l'ensemble via le logiciel Firestorm - toujours avec le système Spectra pour contrôler les loupiottes. Mais cette fois, le refroidissement semble porter jusqu’à la mémoire - défaut majeur sur la version Extreme AMP - par contre il est difficile de distinguer si les VRMs sont prises en compte. Nous espérons que cela va permettre une meilleurs stabilité de la carte mais surtout de faire monter le kikimètre au maximum sur les fréquences. Mais en étant disponible avec un MSRP de 1639,90€, ça fait cher la carte mouillée et froide comparée à une plus plus chaude et plus abordable...

 

 

zotac rtx 2080 ti articstorm

 Annoncé il y a quelques temps, la RTX 2080 Ti sous watercooling de chez Zotac arrive dès aujourd'hui... 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 6 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ragots réservés aux QI élevésouverts aux ragoteurs logués