Il y a quelques semaines, on apprenait qu'EVGA préparait l'après ACX. Cette génération de cartes Pascal ayant eu mauvaise presse suite à des erreurs assez grossières de conception du refroidisseur (éléments qui chauffent pas refroidis, profils de ventilation correctifs beaucoup trop audibles, pads thermiques jamais expédiés aux demandants, etc etc), EVGA souhaitait faire table rase du passé. Il n'était cependant pas question de rajouter des pads et le tour était joué. La firme a donc repensé les fonctionnalités autour du ventirad, pour plus de contrôle et de flexibilité.

 

Globalement, le design externe ne change pas entre l'ACX et le successeur l'iCX. Du point de vue du radiateur, EVGA a entrelacé les ailettes d'aluminium, et les a creusées de petits trous permettant au souffle de mieux circuler entre les lames. Le but est d’améliorer la dissipation des joules, d'avoir un système passif plus efficace. La backplate est en contact avec les éléments qui chauffent et qui ne sont pas atteints par le souffle des moulins.

 

evga icx radiateur

 

Quant aux ventilateurs, ils sont toujours deux et de type axial. Toutefois, les deux se contrôlent de manière indépendante. Celui de droite se charge des éléments de puissance, de la GDDR5(X) et sa rotation est modulée en fonction des températures de ces éléments placés sur le recto et le verso du PCB. Celui de gauche est dédié au GPU, régulé lui aussi par la température du GPU. C’est donc un fonctionnement asynchrone, à voir en pratique s'il n'y en a pas un qui hurle plus que l'autre. Tout cela se pilote via une nouvelle version de Precision X, avec tripotage de courbes de ventilation.

 

evga icx ventilateurs

 

Pour déterminer dans quel état se trouvent ces points de mesures, EVGA a donné 3 codes couleurs à des LED témoin placées sur la tranche : bleu pour bien froid, vert pour chaud et rouge pour "laisse pas ton doigt dessus idiot !". Il y a 9 points de mesure disséminés un peu partout sur le PCB, répartis comme suit : 1 pour le GPU, 3 pour la GDDR5(X) et 5 pour les éléments de puissance. Ce sont des MCU, des microcontrôleurs.

 

evga icx controle visuel temp

 

Tout cela montre que la firme a bossé son sujet, chose qu'elle aurait dû faire avant de lancer sa première génération, ce qui lui aurait évité bien des déboires dont l'écorchage d'une image de marque solide, ayant des tarifs élevés mais un SAV béton. Beaucoup de choses semblent secondaires au final, le principal étant que les cartes ne risquent plus la combustion par négligence architecturale !

 

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 7 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ragots réservés aux QI élevésouverts aux ragoteurs logués

 

Test • GeFORCE GTX 1080 Ti

GP102 un peu moins élitiste !   Début août 2016, NVIDIA commercialisait une nouvelle TITAN X embarquant 12 Go de mémoire et GP102, la grosse puce (gaming)...

 

Test • AMD X370 / RYZEN 7 & 5

Le retour en grâce d'AMD   Le lancement d'une nouvelle architecture CPU n'est pas un événement si courant dans le microcosme hardware contemporain. Il est ...

 

Le Comptoir du iTech : du hardware et du high-tech pour les Tourangeaux

En début d'année, Le Comptoir a lancé une campagne de recrutement. Le seul à avoir réussi à survivre à la (rude) période de formation se trouve être Jordan ...