La rumeur avait commencé à circuler en juin, en continuation à la nouvelle volonté d'Intel de se détacher des affaires qui ne leur réussissent pas trop et d'une première proposition de rachat de la division par Apple l'année dernière. Finalement, avec le nouveau CEO désormais aux commandes du navire bleu pour de bon depuis février, bien décidé à redéfinir les stratégies et d’arrêter les frais en faveur des marchés peu juteux ou sans avenir pour le fondeur, les nouvelles négociations avec Apple ont cette fois-ci visiblement été assez rapidement bouclées.

 

Parallèlement à l'annonce de leurs résultats trimestriels, Intel a ainsi annoncé la vente de la majorité de leur division modem (ex-Infineon) à Apple, précisément la portion développant du modem pour smartphone. La transaction est évaluée pour 1 milliard de dollars environ, consistant en un mélange de brevets, d'équipements, de baux et approximativement 2200 employés. Intel a aussi révélé qu'Apple mettra ainsi la main sur pas moins de 17 000 brevets portants sur des technologies sans-fil, ce qui est certainement loin d'être négligeable (même s'ils ne sont pas forcément tous utiles ou exploitables). En somme, cet achat permettra à Apple de contrôler la production de l'un des équipements indispensables pour ses téléphones mobiles.

 

À noter que le fondeur se gardera toutefois la possibilité de concevoir des solutions modem pour PC, IoT et véhicules autonomes. Chez Apple, en sus d'un meilleur contrôle sur la production, la nouvelle acquisition pourrait aussi ouvrir de nouvelles portes et au constructeur de créer ses propres solutions sans devoir recourir aux offres d'Intel ou de Qualcomm ni dépendre des aléas de leurs roadmaps, et on sait combien la Pomme aime aussi faire les choses soi-même et en interne. On suppose aussi que cela permettra une nouvelle intégration verticale et des économies d’échelle (ne rêvons pas pour autant d'iPhones moins chers, restons réalistes).

 

“Apple is excited to have so many excellent engineers join our growing cellular technologies group, and know they’ll thrive in Apple’s creative and dynamic environment. They, together with our significant acquisition of innovative IP, will help expedite our development on future products and allow Apple to further differentiate moving forward." - Johny Srouji, VP Hardware Technologies, Apple. 

 

Malgré cette marche arrière d'Intel sur ce marché du modem - entamée en avril dernier avec l'annulation des ses futurs puces 5G -, Intel rappelle toutefois qu'il ne se désengagera pas des marchés de l'infrastructure et réseau 5G pour autant, bien au contraire, l’abandon du marché du modem étant présenté par Bob Swan comme une réorientation positive en faveur de ces marchés devenus cruciaux et juteux - pour l'anecdote, Huawei est un des concurrents féroces et très actifs dans le domaine de la 5G. En tout cas, le CEO ne tourne pas vraiment autour du pot dans ses explications de ce choix stratégique, il reconnaît clairement la faible probabilité d'une profitabilité, d'autant plus qu'Intel n'y avait aussi depuis le début qu'un seul "vrai" client : Apple !

 

We are exiting the modem for the smartphone” Swan said. “We concluded that in the modem for the smartphone, where we really only had one customer, that the likelihood and the probability that we were going to be able to make money was just not there as we look forward in light of the dynamics of the market.” - Bob Swan, CEO Intel.

 

“This agreement enables us to focus on developing technology for the 5G network while retaining critical intellectual property and modem technology that our team has created.” - Bob Swan, CEO Intel.

 

Récemment, Intel avait aussi mis aux enchères près de 8200 brevets liés aux technologies sans-fil dont la 3G,4G et 5G, mais on ne sait pas encore si l'accord avec Apple et la valeur de la transaction incluent ces derniers. En tout cas, le fondeur espère sceller la vente d'ici le quatrième trimestre de l'année, puisqu'il faut évidemment se soumettre aux différentes approbations réglementaires et autres régulations propres à ce genre de transaction. (Source : Intel, Yahoo Finance)

 

apple intel steve jobs

Apple et Intel, une affaire de longue date.

 C'est fait, Apple s'offre une grosse portion de la division modem d'Intel. De nouvelles possibilités pour les téléphones de la Pomme ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !