C'est le début d'un long épisode de guerre entre deux géants qui ne veulent pas s'entendre. Non, il ne s'agit pas d'un début de Fallout, mais d'une guerre commerciale entre la Chine et les USA qui s'étale maintenant sur le marché du hardware. Car la semaine dernière, l'administration américaine de Trump a décidé d'étendre la fermeture des frontières sur le marché de la DRAM et de son importation sur le territoire américain. Dans la réalité de ce premier épisode, seule une entreprise est visée - pour l'instant - et répondant au nom de Fujian Jinhuan. L'origine de la bataille : une accusation de vol de la propriété intellectuelle appartenant à Micron.

 

Ce ne sera pas une première que les USA se mêlent des affaires commerciales - malgré l’appellation libérale de leur économie, qui change lentement ces dernières années - , le pays étant réputé pour son protectionnisme parfois exagéré - coucou Apple ! - au point de ruiner ses relations diplomatiques. Mais là ils ne s'en cachent même pas : vendredi dernier deuxième épisode : les USA reviennent à la charge, en lançant une procédure directement contre Fujian Jinhuan (Chine) et UMC (Taïwan) de vol de propriété intellectuel de Micron toujours, énonçant même de l'espionnage industriel ! Bien entendu, les accusés n'en resteront pas là.

 

Mais le plus important dans tout ça, c'est qu'est-ce que l'on peut en retenir ? Déjà, l'espionnage industriel n'est pas une nouveauté, les américains - comme tous les pays industriels - ne sont pas blancs comme neige non plus. Ce genre d'accusation est de bonne guerre, les américains accusant les chinois d'avoir peu sécurisé leurs usines sachant que ce sont ces mêmes industriels américains qui ont payés au plus bas les prestations des industriels chinois afin d’augmenter leurs marges. Cela rappelle la situation des décennies plus tôt avec la Corée ou le Japon. Par contre, c'est la directive quelque peu extrême de l'interdiction immédiate sans attendre le jugement. De là à y voir une tentative d'écraser de nouveaux concurrents potentiels pour éviter une baisse du prix de la DRAM et donc des marges, il n'y a qu'un pas, mais il ne faut pas jouer les pessimistes : ce n'est ni la première ni la dernière fois que ce genre de guerre se produit, mais l'effet sur le court et moyen terme peut se faire sentir. (source : eetimes)

 

profa micron jhioc sw cdh

 Entre un empire protectionniste et une république voulant s'imposer sur le marché, voici de nouveaux épisodes de guerre commerciale... 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 14 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !